POUR « UN OCEAN BIEN COMMUN DE L’HUMANITE » !

POUR « UN OCEAN BIEN COMMUN DE L’HUMANITE » !
ENSEMBLE POUR « UN OCEAN BIEN COMMUN DE L’HUMANITE » !

‘Appel pour l’océan, bien commun de l’Humanité : « Reconnaître « l’Océan, comme bien commun de l’Humanité », c’est reconnaître qu’il est la « chose de tous » et que nous partageons tous la responsabilité de sa gestion durable et de son avenir.

Longitude 181  portant la voix de l’Océan , et initiateur d’un programme les drois de l’Océan,  se joint naturellement à cet appel .

Longitude 181  portant la voix de l’Océan , et initiateur d’un programme les drois de l’Océan,  se joint naturellement à cet appel .Initié par Catherine Chabaud, navigatrice engagée et ex Déléguée à la mer et au littoral, Françoise Gaill, oceanographe et directeure de recherche émérite au CNRS, Eudes Riblier et Jean-Louis Fillon, Président et Délégué général de l’Institut Français de la Mer et Rachel Moreau du Programme O2ceans, l’Appel a  été lancé lle 8 juin 2018 au Yacht Club de Monacle  et a été salué par les Ministres chargés de la mer et des Affaires Etrangères.

Cette campagne a été lancée à l’heure où s’ouvrent à New York (Nations Unies), les négociations sur le statut de la Haute Mer, espace de liberté, mais aussi d’exploitation et de pollution. Elle va se dérouler tout au long de compétitions nautiques majeurs dont la Route du Rhum 2018 , à laquelle participe LONGITUDE 181, et Eric JAIL  et son bateau ” La Voix de l’Océan” ,  jusqu’au Vendée Globe 2020-2021, mais aussi lors d’évènements de la société civile à portée  internationale, en France et à l’étranger.

Cette campagne est annoncée également lors de la Route du Rhum ( voir ci-contre extrait du site  web ROUTE du RHUM)

 

 

 Découvrez et signez l’appel pour « l’Océan, bien commun de l’humanité »

C’est la voix de chacun de nous et de chaque communauté : citoyens, usagers de la mer, collectivités … que cette campagne souhaite faire entendre et accompagner dans les grands Forum de discussion ».

C’est la Voix de L’océan !

Découvrez Ocean as common : https://oceanascommon.org/

Rejoignez LONGITUDE 181, Porteur de la voix de L’Océan !

 

 

Cet article ENSEMBLE POUR « UN OCEAN BIEN COMMUN DE L’HUMANITE » ! est apparu en premier sur Longitude 181.

Eric JAIL est qualifié pour la Route du Rhum

Eric JAIL est qualifié pour la Route du Rhum
Eric JAIL est qualifié pour la Route du Rhum – Destination Guadeloupe !

Eric est revenu de son parcours de qualification et confirme sa participation à la Route du Rhum – Destination Guadeloupe sur son bateau La Voix de l’Océan.

UnUn beau parcours en Méditerranée beau parcours en Méditerranée

Eric et La Voix de l’Océan ont effectué un grand tour en mer Méditerranée, afin de remplir les obligations de la course et de tester, à la fois, l’homme et la machine.

Le parcours lui a permis de faire de très beaux surfs et des « pointes à 12 nœuds sur des vagues énormes ! »

Le bateau est sorti maintenant de carénage pour derniers peaufinages et se tient prêt à être convoyé, par une équipe hyper motivée, vers Saint-Malo dès la fin septembre.

Et déjà de belles rencontres

En pleine mer Eric a reçu de la compagnie !  Une grande tortue l’a accompagné un moment, l’observant de son gros œil noir.

Occasion de croiser la faune sauvage méditerranéenne, ce périple estival permet de nous rappeler combien il est urgent de protéger nos mers et océans…car ils sont un bien commun que nous aimons et dont nous profitons tous, notamment en été sur les plages. Protéger ce que l’on aime parait donc évident.

En Méditerranée, il y a beaucoup de filets fantômes. Ces filets qui peuvent dériver sur de grandes distances, se transforment en véritable engins de mort pour les animaux marins de toute catégorie. Des collaborations entre associations environnementales, dont Longitude 181 et des petits pêcheurs permettent de tagger les filets repérés et de les extraire de la mer, ainsi la jolie tortue rencontré par Eric a des chances de vivre plus longtemps !

 

Pour soutenir les programmes de l’association LONGITUDE 181, il suffit d’adhérer ou de faire un don, c’est très simple. Consulter longitude181.org pour suivre toutes les étapes de la participation d’Eric Jail à la Route du Rhum – Destination Guadeloupe et découvrir toutes les actions collectives et de soutien mises en œuvre par l’association.

CREDITS PHOTOS Photo d’Eric JAIL : @Longitude 181

Cet article Eric JAIL est qualifié pour la Route du Rhum – Destination Guadeloupe ! est apparu en premier sur Longitude 181.

Votez pour le programme Cachalots de Longitude 181 !

Votez pour le programme Cachalots de Longitude 181  !

Votez, dès aujourd’hui, pour le programme cachalots et aidez-nous à trouver son financement ! Le 10 octobre, Longitude 181 présentera son programme « La voix des cachalots » aux mécènes du 1% pour la planète, c’est-à-dire aux entreprises qui s’engagent à reverser 1% de leur chiffre d’affaires à des actions environnementales. 40 projets sont en lice, un jury va trancher. Mais il ne sera pas seul : la voix du public va aussi compter. Votre vote peut faire basculer la décision… Alors, c’est à vous de jouer !

 

Le vote pour le programme “La voix des Cachalots” de longitude 181, c’est ici :

Comment voter ?

Pour voter, il suffit de suivre le lien ci-dessus et de s’inscrire sur le site de l’association 1% Pour la Planète, avec un nom et une adresse mail, pour que votre vote soit comptabilisé. Dès que vous recevrez le mail de confirmation, vous pourrez revenir sur la page du projet « cachalots » avec le lien contenu dans le mail, et cliquer sur « je vote ».

Mille merci pour votre soutien !

 

Rejoignez LONGITUDE 181, Porteur de la voix de L’Océan !

Cet article Votez pour le programme Cachalots de Longitude 181 ! est apparu en premier sur Longitude 181.

The Longest Swim… Benoit Lecomte grignoté par les… poissons

Après s’être mis à l’abri des typhons qui se sont abattus sur le Japon, Benoit Lecomte s’est remis à l’eau en frétillant de bonheur pour sa formidable épopée humaine en lien avec Longitude 181 pour porter la Voix de l’Océan en témoignant de ses Rencontres Sauvages.

Dans ce périple, ce qui motive L181, c’est effectivement le témoignage que peut nous apporter Benoit sur les multiples rencontres avec la faune marine qu’il a et aura l’occasion de vivre. Effectivement, son trajet coupant la route de nombre d’espèces océaniques qui se déplacent selon un axe Nord-Sud, nous avions l’intime conviction qu’elles feraient preuve de curiosité face à cet homme qui se veut poisson.

Son dernier récit vient à point nommé pour alimenter notre position face à l’incessante “chasse aux sorcières” que subissent les requins en général que ce soit dans la presse à sensations au moindre accident (alors que les attaques d’hippopotames en Afrique ne sont jamais relayées…) ou au cinéma (dernier opus de série B actuellement sur grand écran ne méritant même pas d’être cité ici…).

En effet, et nous vous invitons à le constater en visionnant le reportage de France Trois qui a décidé de suivre l’aventure palmée de Benoit, les “mangeurs d’hommes” ne sont pas ceux que l’on croit !

Benoit nous raconte effectivement, que de petits poissons lui ont “mangé le nez” (certainement une séance de “nettoyage” un peu énergique pour la tendre peau d’un humain !) alors qu’un requin l’a accompagné pendant deux jours en toute sérenité…

Les nouvelles générations doivent apprendre à connaître l’autre, celui qui ne leur ressemble pas. Elles doivent apprendre à cohabiter, comme le fait Benoit, avec la diversité de ce monde sauvage.

 

Pour mieux mesurer l’exploit en cours, vous pouvez suivre la progression de Benoit

Rejoignez LONGITUDE 181, Porteur de la voix de L’Océan !

Cet article The Longest Swim…Benoit Lecomte grignoté par les …….poissons ! est apparu en premier sur Longitude 181.

Nécessaire reconduction du moratoire qui protège les corbs

Nécessaire reconduction du moratoire qui protège les corbs

Depuis 2013, le corb bénéficie d’un moratoire qui interdit sa chasse sous-marine sur le littoral français de la Méditerranée. Il était temps, car ce poisson emblématique a bien failli disparaître ! Peu farouche, il était une cible facile pour les chasseurs sous-marins. Mais ce moratoire, décidé par arrêté préfectoral, ne dure que 5 ans. Il expire en décembre 2018, alors qu’il commence à peine à porter ses fruits ! On recommence à voir quelques corbs, mais ils sont rares. Pour que cette mesure soit efficace, il FAUT DU TEMPS. Il est donc INDISPENSABLE DE RECONDUIRE LE MORATOIRE.

Le moratoire sur le corb a été instauré en 2013

En 2013, Longitude 181 s’était mobilisée aux côtés du GEM et d’autres associations pour demander l’instauration d’un moratoire sur la chasse sous-marine du corb, ce magnifique poisson qui avait quasiment disparu de notre littoral. Ensemble, nous avons eu gain de cause, et notamment grâce à votre soutien.

5 ans, c’est bien trop court !

 

 

 

Le moratoire, entré en vigueur en janvier 2013, expirera en décembre 2018, bien avant d’avoir permis à la population de se reconstituer…

Si, aujourd’hui, on rencontre le mérou hors des réserves où se trouvaient les rares survivants, c’est parce que la chasse sous-marine au mérou est interdite depuis 1993, depuis 25 ans ! Les mérous sont petits, mais présents. C’est un succès formidable !

 

Une mesure de protection n’est efficace que dans la durée. Il faut donc que, tout comme le mérou, le corb bénéficie de la prolongation du moratoire sur la chasse sous-marine !

photos © Michel Dune et Hélène Castillo

Rejoignez LONGITUDE 181, Porteur de la voix de L’Océan !

Cet article Nécessaire reconduction du moratoire qui protège les corbs est apparu en premier sur Longitude 181.

Longitude 181 vous attend au Festiwild (28-30 sept 2018)

Longitude 181 vous attend au Festiwild (28-30 sept 2018)

“Pour une nouvelle alliance avec la Nature” ! Tel est le credo du FESTIWILD, qui se tiendra du 28-30 sept près de Die (Drôme), et où l’équipe Longitude 181 vous accueillera sur son stand. Au programme de ce festival : spectacles, arts, expositions, rencontres, animations et conférences, dont une conférences de François Sarano. Immersion, le temps d’un week-end, dans une ambiance conviviale où l’on parlera de « réconciliation de l’homme avec la vie sauvage », thème cher à Longitude 181.

Repenser notre rapport à la nature

En parfait accord avec les idées de Longitude 181, le festival Festiwild nous invite à repenser positivement notre rapport au monde et à redonner sa place au Sauvage parmi nous.

La fracture Homme/Nature n’est qu’un mythe toxique : nos vies sont inextricablement entrelacées à d’innombrables autres vies humaines et non-humaines, clament les organisateurs de ce festival qui veulent croire qu’il est encore possible d’envisager ces relations sur un mode apaisé et optimiste.

FESTIWILD invite donc artistes, penseurs, scientifiques, naturalistes et spectateurs à ouvrir le débat, remettre en question les fonctionnements traditionnels et bousculer les idées reçues.

Parrainé par Jacques Perrin

Producteur de grands films sur la vie sauvage, dont Océans, Jacques Perrin sera le parrain du FESTIWILD, après avoir accepté de parrainer les Réserves de Vie Sauvage® créées par l’ASPAS.

Stand Longitude 181 et conférence de François Sarano

Venez profiter de cette belle programmation, à découvrir ci-dessous, avec notamment la conférence/projection de François Sarano sur les cachalots de l’île Maurice : le Samedi à 17 h.

Longitude 181 vous accueillera sur son stand pendant les 3 jours du festival qui se tiendra à Sainte Croix, près de DIE dans la Drôme.

Tous les renseignements ici

Le programme ici

 

Cet article Longitude 181 vous attend au Festiwild (28-30 sept 2018) est apparu en premier sur Longitude 181.

L181 cité dans un ouvrage à mettre entre toutes les mains !

L181 cité dans un ouvrage à mettre entre toutes les mains !

Vous connaissez certainement “Demain”, le documentaire choc de Cyril Dion, qui vous redonne foi en l’humanité tant il regorge de belles initiatives pour la planète et le vivre ensemble. Hugo Verlomme, vient récemment de réaliser une action similaire avec son ouvrage “Demain l’Océan”, paru aux éditions Albin Michel.

” Des milliers d’initiatives pour sauver la mer… et l’humanité”

Tel est le sous-titre. Tellement en rapport avec le message quotidiennement délivré par Longitude 181 ! D’ailleurs nous avons le plaisir de retrouver de nombreuses pages consacrées à l’association, à François Sarano, notre fondateur et porte parole de renom, à nos campagnes, notamment celle concernant l’étude des cachalots de l’Ile Maurice (et maintenant de Méditerranée).

La quatrième de couverture est, à elle seule, un remerciement formidable à l’ensemble des bénévoles qui œuvrent à nos côtés, à vous aussi qui nous soutenez. Aussi, nous vous en livrons ici un extrait en guise de remerciements :

“L’Océan est notre futur, le protéger, c’est sauver l’humanité . Armés d’une planche de surf ou d’un smartphone, à bord de voiliers low-tech ou de navires à hydrogène futuristes, ils sont des millions, connus ou inconnus, à sauver requins et baleines, dauphins ou hippocampes, à cultiver le corail ou les algues, à dialoguer avec les cachalots ou à créer des sanctuaires. Autant de lanceurs d’espoirs, qui inventent des techniques et des métiers pour dépolluer l’océan, le guérir, ou capter son inépuisable énergie.”

 

 

 

 

Une bonne nouvelle donc ! Même si nous avons l’impression de prêcher dans le désert chaque jour, même si la démotivation nous guette souvent, nous ne sommes plus seuls, nous sommes nombreux, nous sommes ensemble, et ensemble nous changeons les choses ! Alors, ne nous arrêtons pas en si bon chemin…

 

Rejoignez LONGITUDE 181, Porteur de la voix de L’Océan !

Cet article Longitude 181 largement cité dans un ouvrage à mettre entre toutes les mains ! est apparu en premier sur Longitude 181.

Puisqu’on vous dit que les requins sont de gros poissons….

Depuis le film ravageur de Steven Spielberg, “Les dents de la mer”, l’industrie du cinéma ne cesse de mettre “à toutes les sauces” ce soit-disant “mangeur d’homme”, banalisant de ce fait l’incroyable massacre mondial perpétué sur l’ensemble des espèces dans l’indifférence générale. Néanmoins, quelques-uns, et pas forcément des activistes pro-requins, démontrent au quotidien, que cette image est largement erronée.

Derniers accidents médiatisés

Ce 5 août dernier, les médias annonçaient des accidents “simultanés” avec des requins, d’une part en Mer Rouge et d’autre part en Floride. Le reportage réalisé est cependant édifiant par rapport à ce que l’on a l’habitude de visualiser dans de telles circonstances.

En effet, on assiste à l’interview d’une mère de famille qui est tranquillement installée sur la plage pendant que son bambin barbote et elle parle très sereinement de la présence des requins près de la côte…

Le gouvernement fédéral de la Floride, loin de considérer le requin comme un vilain mangeur d’homme qu’il convient d’éradiquer absolument de l’environnement proche des activités humaines (comme nous le faisons actuellement dans un certain coin de France…), se pose la question de la pêche au gros pratiquée par les pêcheurs… de requins depuis la plage. Et là, les images sont édifiantes, de pêcheurs manipulant seuls des requins de bonne taille comme de vulgaires thons… alors qu’il s’agit de requins bouledogues et de requins tigres.

 

L’accident en Mer rouge, quant à lui, était le fait d’un requin Longimanus… Sans plus de mots, nous vous invitons simplement à visualiser et à diffuser aussi cette excellente vidéo du Seaquarium du Grau du Roi qui traite ce sujet et devrait, là encore, faire réfléchir certains décideurs de l’Ile de La Réunion quand à la “gestion de la crise requins” mise en place jusque là….

 

Pour changer le regard des terriens sur ces fabuleux prédateurs qui cohabitent avec les autres créatures de l’Océan depuis 400 millions d’années, n’hésitez pas à diffuser largement ce message autour de vous. Consultez et participez aussi à la campagne requins de Longitude 181, nous ne sommes pas encore assez nombreux pour faire entendre leur voix, et l’urgence est là, nous n’avons plus de temps !

 

Rejoignez LONGITUDE 181, Porteur de la voix de L’Océan !

Cet article Puisqu’on vous dit que les requins sont de gros poissons…. est apparu en premier sur Longitude 181.

A l’écoute des cachalots de Méditerranée…

A l’écoute des cachalots de Méditerranée…
A l’écoute des cachalots de Méditerranée…

Depuis fin juillet, le drone Sphyrna de Sea Proven sillonne les canyons sous-marins au large de Toulon à la recherche des cachalots. Son but : enregistrer avec 5 hydrophones les clics émis par les cétacés pour retracer en 3D la trajectoire qu’ils suivent en plongée, mieux connaître leurs comportements, mais aussi évaluer les risques de collision avec les gros navires ainsi que la perturbation sonore occasionnée par leurs moteurs. Longitude 181, partenaire de ce projet Listentoabyss, a embarqué avec l’équipe du professeur Hervé Glotin (LIS), équipe avec laquelle elle travaille depuis 2 ans sur les émissions sonores des cachalots de l’île Maurice.

Tester les possibilités du Drone de Sea Proven

Ce mois d’août, Véronique et François Sarano de Longitude 181 et l’étho-philosophe Baptiste Morizot, ont rejoint l’équipe de Hervé Glotin (Laboratoire d’Information et des Systèmes, LIS de Toulon) qui teste en mer les possibilités du drone Sphyrna mis au point par Fabien de Varennes de Sea Proven . Ce drone de 16 m, premier du genre, présente le double avantage d’être silencieux et de pouvoir rester longtemps sur zone, que ce soit en dérive ou en navigation autonome, alimentée par panneaux solaires. Pour ces essais, il a été équipé des micros analogues à ceux que Longitude 181 utilise depuis 2 ans pour enregistrer en 3D les cachalots de l’île Maurice, hydrophones couplés avec le processeur ultra véloce Jason. Cette fois, ce ne sont pas 3 mais 5 micros pour des enregistrements encore plus performants.

A l’écoute des cachalots

A bord du bateau qui accompagne le drone, le temps s’écoule au rythme des écoutes : toutes les heures, on stoppe le moteur et l’on descend l’hydrophone à 40 m de profondeur pour guetter, casque sur les oreilles, les clics qui signent la présence du cachalot. Dès qu’il sonde, en effet, l’animal émet ces sons brefs, à raison d’un clic par seconde environ, pour scanner les profondeurs obscures à la recherche des calmars. Lorsqu’un le cachalot est repéré, le drone est libéré et se laisse dériver sans bruit pour réaliser des enregistrements, grâce à la batterie de 5 hydrophones qui hérisse sa coque et au processeur ultra rapide mis au point par l’équipe DYNI de Toulon. La vélocité de ce processeur est telle qu’elle permet d’enregistrer une énorme quantité d’informations en une fraction de seconde, ce qui assure la très grande précision recherchée.

Des enregistrements concluants

Le premier cachalot est suivi pendant 2 heures, un temps correspondant à 2 plongées successives. Dès le dépouillement des premiers enregistrements, l’équipe constate que le système à 5 hydrophones fonctionne à merveille. Les micros, pourtant distants de moins d’un mètre les uns des autres, enregistrent bien les clics avec un léger décalage dans le temps. Cet infime décalage dans l’arrivée des ondes sonore sur les 5 micros est suffisant pour que, à l’aide des outils mathématiques nécessaires, l’équipe puisse calculer la trajectoire du cachalot et retracer sa plongée en 3D. Le procédé se révèle donc performant.

 

Ces tests devraient ouvrir la porte à des observations continues pour mieux suivre les cachalots lors de leurs plongées et apprécier leurs capacités à éviter les gros navires qui croisent au-dessus de leur garde-manger sous-marin.

 

Rejoignez LONGITUDE 181, Porteur de la voix de L’Océan !

Cet article A l’écoute des cachalots de Méditerranée… est apparu en premier sur Longitude 181.

Ce que vous avez peut être raté cet été !

Ce que vous avez peut être raté cet été  !
François SARANO

=======> .Une interview de François SARANO dans l’émission  “Elément Terre ” de LOUIS BODIN sur  RTL  le 21 Juillet  !!

A réécouter  ici : https://www.rtl.fr/actu/meteo/sous-la-mer-7793986310      ou en podcast :  https://www.rtl.fr/podcast/element-terre.xml   ( podcast du 21 juillet à télécharger en mp3)

La dernière minute libre  d’intervention  laissée à François  est un message à diffuser sans modération !!!!

Une interview de François SARANO dans l’émission  “Elément Terre ” de LOUIS BODIN sur  RTL  le 21 Juillet

 

 

 =====>>>     Vous avez peut être aussi raté  cette réflexion  : Quel avenir pour les grands aquariums ?
Quel avenir pour les grands aquariums ?

parue dans  la RUBRIQUE ZOOM du magazine SUBAQUA de JUILLET AOUT 2018 écrite par   STEPHAN JACQUET (membre du Comité Scientifique et Ethique  de L181), une reflexion   qui donne à réfléchir à l’aide de questions que chacun devrait se poser, et , comme Stéphan,  tenter de trouver des réponses ..

A lire et méditer  ici :  Article SUBAQUA-JUIL-AOUT-2018_S_JACQUET.pdf

 

Rejoignez LONGITUDE 181, Porteur de la voix de L’Océan !

Cet article Ce que vous avez peut être raté cet été ! est apparu en premier sur Longitude 181.