L181 porte la Voix de l’Océan à la conférence européenne sur les requins, EEA 2017

Dans le cadre de son programme Requins de Méditerranée, Longitude 181 a participé à l’EEA 2017, conférence européenne sur les requins, à double titre :

  • Présentation de la première étude globale de la distribution des requins bleus sur les côtes algériennes, étude réalisée dans le cadre du programme.

  • Participation à la table ronde « Requins de Méditerranée » où elle a fait adopter l’une des 4 priorités qui seront portées à la CGPM, Commission internationale chargée de promouvoir la pêche durable en Méditerranée. Les participants de cette table ronde se sont constitués en groupe de travail sur les requins de Méditerranée. Pour Longitude 181, c’est un beau levier pour une action concertée à l’échelon de la Méditerranée.

 

 

 

« The science you need for the policy you want », tel était le thème de la conférence EEA2017* qui a réuni, du 12 au 14 oct, chercheurs spécialistes des requins et ONG qui cherchent à les protéger, dont Longitude 181.

 

*EEA = European Elasmobranch Association

 

De gauche à droite sur la photo : François Sarano, Hamza Mendil et Marie Abel.

L’Algérie, zone d’accouplement pour le peau bleue ?

Hamza Mendil (qui fait une thèse sur les requins des côtes algériennes, avec F. Sarano comme co-directeur de thèse) a présenté la première grande étude qui ait été faite sur les requins bleus du sud de la Méditerranée.

Cette analyse s’appuie sur les observations collectées dans le cadre de GREBA, partie algérienne du programme de Longitude 181. Elle  montre que les côtes algériennes pourraient être une zone d’accouplement pour le requin bleu.

Cette étude, dont le résultat doit être confirmé, est essentielle pour définir des mesures de protection dans la partie sud de la Méditerranée où l’on manque cruellement d’informations. Elle est d’autant plus essentielle que l’avenir du requin bleu s’est brutalement assombri : en 2016, son statut IUCN est passé de « Vulnérable » à « En danger critique d’extinction »…

Dialoguer avec les pêcheurs et trouver les budgets pour cette coopération à long terme

ONG et scientifiques se sont retrouvés autour de la table ronde « Requins de Méditerranée », organisée pour la première fois dans le cadre de cette conférence annuelle. Objectif : définir ensemble des priorités qui seront portées à la prochaine réunion de la CGPM (Commission Générale des pêches de Méditerranée) .

Longitude 181 a fait adopter l’une des 4 priorités retenues : nécessité d’une information/sensibilisation des pêcheurs, à l’aide d’outils de communication illustrés, mais aussi, urgence d’allouer des budgets conséquents pour réaliser ce travail à long terme et aider les pêcheurs à changer leurs pratiques.

Lors des débats, les représentants de plusieurs pays méditerranéens (Malte, Grèce, Israël, Italie et Algérie) ont confirmé l’importance de ce travail de terrain, souvent négligé par les instances internationales. Les pêcheurs, surtout sur la rive sud de la Méditerranée, sont sensibles à notre discours et ouverts à un changement, mais ils n’ont en général pas les moyens financiers de le faire.

La participation à cette conférence est à la fois une reconnaissance du travail effectué par le GREBA et par Longitude 181, et un formidable point d’élargissement du programme Requins de Méditerranée.

Un groupe de travail “EEA – requins de Méditerranée” a été constitué. Il réunira Longitude 181 avec les autres ONG (méditerranéennes + européennes) et les scientifiques présents. Il permettra de mutualiser les efforts, que ce soit dans les mesures à faire adopter par les instances internationales, ou dans le travail de terrain et la diffusion des outils de communication (par exemple, traduction en Grec du poster de sensibilisation “Les Requins de Méditerranée à Protéger” et des fiches d’identification créés par Longitude 181), ce qui permettra de sensibiliser concrètement les acteurs.

*EEA = European Elasmobranch Association

Cet article L181 porte la Voix de l’Océan à la conférence européenne sur les requins, EEA 2017 est apparu en premier sur Longitude 181.