Programme Terre & Océans : Et si on en finissait avec le plastique?

Le plastique est partout dans notre quotidien. Un exemple parmi tant d’autres: les bouteilles en plastique. La France est dans le top 5 des plus gros consommateurs de bouteilles en plastique alors que la grande majorité des français a accès à une eau potable du robinet de bonne qualité.

Environ 25 millions de litres d’eau en bouteilles plastiques sont consommées chaque jour en France. Ce chiffre semble d’autant plus aberrant quand on sait que l’eau du robinet est potable et bonne pour 96 % des français! Selon plusieurs tests en aveugle, elle a même meilleure goût que les eaux en bouteille. Et si vous avez un doute, l’UFC Que Choisir a mis en ligne une carte interactive de la qualité de l’eau pour connaître celle de votre commune.

Seule la moitié de ces bouteilles en plastique sera recyclée, le reste finira enfoui, incinéré ou dans les océans (voir infographie ci-dessous). Il est donc grand temps de bannir autant que possible le plastique à usage unique de notre quotidien, que cela soit les bouteilles, les pailles, les sacs, etc. Par exemple,  San Francisco a déjà interdit la vente de bouteille d’eau en plastique sur la place publique et Seattle va interdire l’usage des pailles en plastique d’ici 2018! Des initiatives émergent un peu partout et la plus grosse pétition sur le sujet intitulée #iBanPlastic a récemment vu le jour et il est possible de la signer sur ce lien: http://ibanplastic.com/

Ce chiffre ressort également souvent: 80% du plastique présent dans l’océan (sous forme de microplastiques) proviendrait de nos rivières. Afin de mieux comprendre ce phénomène, l’association la Pagaie Sauvage a lancé un laboratoire citoyen qui vous permet, grâce à un protocole simple, de réaliser vous-même des prélèvements et de leur envoyer. Ils analysent ensuite le contenu afin de voir la quantité et le type de microplastiques présents dans l’échantillon. L’objectif est ainsi de concevoir des protocoles scientifiques, de récolter et d’analyser des données dans le but de mieux comprendre les sources, les quantités de microplastique présent dans nos cours d’eau. Vous trouverez toutes les informations sur ce lien. 

Il faut donc lutter à la source et stopper notre appétit pour le plastique ! Pour les déchets malheureusement déjà présents dans la nature, n’hésitons pas à les récupérer. Vous pouvez aussi trouver notre filet de récupération de déchets (en partenariat avec “un Océan de vie”) dans notre boutique, pratique lors de vos plongées.

Cet article Programme Terre & Océans : Et si on en finissait avec le plastique? est apparu en premier sur Longitude 181.

et, venenatis porta. dapibus pulvinar vel, ut nec Lorem Praesent Phasellus ut