Programme Requins-Méditerranée ->Le requin taupe : une espèce très rare à protéger !

Repartons à la découverte des requins à protéger en Méditerranée dans le cadre de notre Programme Requin Blanc Méditerranée.

Cette semaine nous vous présentons un requin qui est très rare et malheureusement en danger critique d’extinction !

Le requin taupe et le grand requin blanc, même famille !

Le requin taupe commun, Lamna nasus en latin, appartient à la famille des Lamnidés (où l’on retrouve également le grand requin blanc et le requin mako). Avec un dos gris/bleu foncé et un ventre blanc, c’est un requin avec un museau court et pointu ainsi que de grandes fentes branchiales.

La taille de reproduction moyenne des mâles est de 2 mètres et de 2 mètres 40 pour les femelles. L’individu le plus grand observé atteignait tout de même les 3 mètres 50 !

C’est une espèce littorale et épipélagique (0 à 370 mètres) que l’on retrouve dans les eaux froides et les eaux tempérées du globe (1 à 18°C). Elle se nourrit principalement de poissons plus petits qu’elles ainsi que des céphalopodes.

Le requin taupe, en danger critique d’extinction !

C’est une espèce pêchée pour sa chair, ses ailerons et son huile, notamment en en France (Bretagne).

Avec une faible capacité de reproduction et une valeur marchande élevée, le requin taupe est une espèce très vulnérable à la sur-exploitation et à la diminution des populations.

L’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (IUCN) a classé l’espèce en danger critique d’extinction en Méditerranée et Atlantique Nord Est . Globalement, en considérant l’ensemble des populations, l’espèce est classée comme vulnérable.

A savoir que, pour le moment, aucune action concrète n’a été mise en place pour faire face à sa disparition progressive.

Cet article Programme Requins-Méditerranée ->Le requin taupe : une espèce très rare à protéger ! est apparu en premier sur Longitude 181.