Business des espèces marines menacées, épisode 3 : Les Hippocampes

L’association Robin des Bois a édité chez Arthaud, en 2019, un “Atlas du business des espèces menacées”. Longitude 181 vous en livre des extraits, concernant les espèces marines, dans une série d’articles à suivre au fil de nos Newsletters. Aujourd’hui, les hippocampes…

“Bientôt remboursés par la Sécurité Sociale ?

Les médecines traditionnelles et alternatives en Inde, au Japon, en Corée du Sud et des articles se présentant comme scientifiques, sans être consolidés par des protocoles et des résultats statistiques, considèrent aujourd’hui, que les préparations à base d’hippocampe traitent les excès de cholestérol, les rhumatismes, les problèmes cardiaques et respiratoires, les pertes de mémoire et le cancer. Le jour viendra où l’hippocampe guérira tous les problèmes sanitaires dus aux pollutions.”

Quelle protection ?

“En 2002, l’hippocampe, … a été pris en considération par la Convention sur le Commerce International des Espèces de faune et de flore sauvage menacées d’extinction (CITES). Le commerce international était alors estimé à environ 24 millions de spécimens par an; aujourd’hui le bilan cumulé du commerce légal et de la contrebande atteindrait 50 à 100 millions.”

A qui profite le crime ?

Un hippocampe séché se vend entre 3,5 € et 25 € en Asie. Chaque jour, plus de 100 000 hippocampes sont capturés dans l’Océan mondial. L’hippocampe est en vente dans les quartiers chinois des grandes villes aux États-Unis, il pointe son museau dans les restaurants exotiques au sud de l’Europe, en guise d’apéritif. La longueur minimale réglementaire de 10 cm, garantissant que l’hippocampe mis sur le marché a atteint sa maturité sexuelle, n’est pas respectée. Des juvéniles sont à vendre par millions dans les épiceries.” ou en guise de décorations….

Et nous, à Longitude 181 ?

A lire : le dossier Longitude 181 sur la CITES et le commerce des espèces menacées

La Charte Internationale du Plongeur Responsable demande à chacun d’entre nous, depuis 2002, de ne rien retirer du milieu marin pour son seul plaisir.

 

Consultez ici la Charte Internationale du Plongeur Responsable et ses déclinaisons

Pour en savoir plus :
http://robindesbois.org/echoppe/?product=latlas-du-business-des-especes-menacees


Patrice BUREAU
Président de L181

Rejoignez LONGITUDE 181, Porteur de la voix de L’Océan !

 

id accumsan eget venenatis mi, efficitur.