Business des espèces marines menacées, épisode 4 : civelles et anguilles d’europe

Business des espèces marines menacées, épisode 4 : civelles et anguilles d’europe

L’association Robin des Bois ayant édité, un “Atlas du business des espèces menacées”, Longitude 181 vous en livre les extraits concernant les espèces marines, dans une série d’articles à suivre au fil de nos Newsletters. L’occasion de rappeler que ce commerce du vivant est attisé par les caprices de consommateurs aussi peu responsables qu’informés. Aujourd’hui, les civelles et anguilles européennes…

“Les gangs s’infiltrent dans les estuaires…

Les civelles sont les juvéniles des anguilles qui remontent les estuaires après leur traversée de l’océan Atlantique. C’est là qu’elles sont intensément recherchées. Car si certaines sont poêlées à l’ail dans le sud de l’Europe (comme le voulait la tradition), elles sont surtout exportées vivantes en Asie pour alimenter les élevages. Environ 90% des anguilles consommées dans le monde proviennent des piscicultures asiatiques. Or, celles-ci sont exclusivement alimentées par des civelles sauvages car les anguilles ne se reproduisent pas en captivité… D’où un braconnage lucratif : un nouveau record de 26 000 € le kilo a été atteint en 2018 ! Depuis le déclin des populations d’anguilles japonaises, les élevages asiatiques aspirent les civelles du Vieux Continent. Résultat : les populations de civelles dérivant jusqu’en Europe ne représentent plus que 1% à 4% des effectifs des années 1970.”

Quelle protection ?

“L’Union Européenne a interdit les exportations de civelles et d’anguilles adultes depuis 2011. Environ 100 000 kg de civelles, soit plus de 330 millions d’alevins d’une espèce en danger critique d’extinction, passeraient en contrebande vers l’Asie chaque année selon Europol, l’agence Européenne de police criminelle.”

A qui profite le crime ?

La valeur globale du butin rapporte à la filière au moins 3 milliards d’euros par an. En 2018, les autorités espagnoles ont mis la main sur un mur de 364 valises, même modèle, couleurs variées, prêtes à passer en contrebande 5000 kg de civelles. Le bénéfice net du gang a été estimé à 37,5 millions d’euros en deux-trois ans.”

Et nous, à Longitude 181 ?

La Charte Internationale du Plongeur Responsable, déclinée en 26 langues à ce jour, demande à chacun, depuis 2002, de se préoccuper du statut des espèces protégées et de la protection des écosystèmes locaux avant chaque voyage plongée.

A lire : le dossier Longitude 181 sur la CITES et le commerce des espèces menacées

 

Pour consulter la Charte Internationale du Plongeur Responsable et ses déclinaisons

Pour en savoir plus :
http://robindesbois.org/echoppe/?product=latlas-du-business-des-especes-menacees

Patrice BUREAU
Président de L181

Rejoignez LONGITUDE 181, Porteur de la voix de L’Océan !

François Sarano dans “La curiosité est un vilain défaut” sur RTL le 29 Juin

François Sarano dans “La curiosité est un vilain défaut” sur RTL le 29 Juin

Sidonie Bonnec et Thomas Hugues, les animateurs de l’émission “La curiosité est un vilain défaut” sur RTL, ont invité François Sarano, le lundi 29 Juin 2020, entre 21h et 21h30. Un rendez vous pour l’Océan et la réconciliation des humains avec la vie sauvage !

https://podcasts.apple.com/fr/podcast/rencontres-sous-marines/id912725949?i=1000480921381

 

Rejoignez LONGITUDE 181, Porteur de la voix de L’Océan !

 

Longitude 181 dans ta classe ou ton centre de loisirs : c’est possible !

Longitude 181 dans ta classe ou ton centre de loisirs : c’est possible !

Comme plus de 8000 jeunes en 2019, tu peux toi aussi faire entrer le monde fantastique de l’Océan dans ta classe ou ton centre de loisirs avec l’Ecol’Océan de Longitude 181 : Ocean academy !

Les valeurs de L181 vous parlent ?

Vous êtes parents, enseignants, personnels éducatifs, animateurs en centres de loisirs ?

Si l’émerveillement à la vie sauvage vous semble un bon moyen pour véhiculer les notions de protection de l’environnement mais aussi de respect de chaque entité vivante auprès des nouvelles générations, contactez-nous sur contact@longitude181.org en stipulant « Ocean academy » dans l’objet de votre mail.

N’hésitez pas à faire circuler cette information le plus largement possible autour de vous !

Le faire, c’est aussi une façon de nous soutenir…

Enfin, si vous êtes Centre Ambassadeur de la Charte Internationale du Plongeur Responsable, nous pouvons aussi construire ensemble des interventions auprès des établissements scolaires de votre environnement géographique, pensez-y !

Connaître c’est comprendre… comprendre c’est aimer… aimer c’est protéger

Des supports adaptés à chaque âge

L’Océan est unique, comme chacune de nos interventions qui sont systématiquement adaptées à l’âge du public concerné. Les outils participatifs utilisés par les intervenants « Ocean academy » constituent un véritable accompagnement de l’enseignant dans les notions à transmettre, pour le plus grand plaisir des jeunes. 

Toujours proches de vous !

Devant le succès rencontré, vous êtes nombreux à nous solliciter de nouveau ! Merci pour votre confiance, nous continuerons ensemble d’élaborer vos projets autour du thème choisi.

Des intervenants motivés par notre passion

Les membres « Ocean academy », ont toujours beaucoup de plaisir à témoigner de leurs “rencontres sauvages” auprès du jeune public. Leur passion et leur expérience du milieu marin peut s’exprimer pleinement au travers de chaque atelier.

 

 

Un bilan 2019 à la hauteur

Dans toute la France, les interventions de l’école de l’océan de Longitude 181 « Ocean academy » ont concerné plus de 8 000 jeunes durant l’année 2019. De la maternelle au Lycée, les interventions se sont multipliées à la demande du public et des enseignants

 

 

 

Pour en savoir encore plus sur le programme “Sensibiliser pour protéger” de Longitude 181 : CLIQUEZ ICI

Et les gagnants du concours de gâteaux sont …

Et les gagnants du concours de gâteaux sont …

Il est grand temps d’annoncer les gagnants du concours de gâteaux sur le thème des océans organisé par Ocean Academy ! Une petite surprise vous attend au passage …

Lancé en mai dernier et ayant comptabilisé 177 votes Facebook, 122 votes Instagram, 72 partages et 20 gâteaux en compétition, ce concours a fait marcher votre imagination ! C’est avec plaisir que nous avons découvert vos œuvres d’art. Un grand merci à tous pour votre participation pour ce premier concours proposé par l’Ecol’Océan de Longitude 181 !

Sans plus attendre, voici les gagnants …

Le grand gagnant Facebook : Anokhi !

 

 

Un grand bravo à Anokhi, 4 ans, qui a réalisé ce très beau gâteau avec sa Maman pour fêter les 7 mois de sa petite soeur Alice. C’est la photo la plus aimée de notre concours sur Facebook !

 

Le gagnant du prix spécial du jury : Manon !

 

 

Nous félicitons Manon, 4 ans et demi, pour son magnifique gâteau “C’est beau l’océan” qui a conquis le jury Ocean Academy !

 

P

 

Et une petite surprise pour la fin … 

Ce fût difficile de choisir entre tous ces (très certainement) délicieux gâteaux que nous avons reçus. Ainsi nous avons désigné un troisième gagnant Instagram ! Et c’est Aéris, 5 ans, que nous applaudissons pour son gâteau surprise des fonds marins !

 

 

Les 3 gagnants de ce premier concours repartent donc avec le livre “Les pouvoirs secrets des animaux”, incluant un DVD, écrit par Véronique Sarano, le livre “Sauvons l’océan, les 10 actions pour (ré)agir” de Véronique et François Sarano, des autocollants ainsi qu’un sac en toile de jute !

Merci encore pour votre participation et bravo à tous ! On vous retrouve très bientôt pour un prochain concours avec Ocean Academy ! 

PS : N’hésitez pas à nous faire des suggestions de concours sur notre adresse mail  contact@longitude181.org !

Pour nous soutenir dans nos actions, c’est par ici que ça se passe ! 

Les P’tites gouttes d’Océan Episode 1

Les P’tites gouttes d’Océan Episode 1

“Ocean academy”, l’Ecol’OCéan de L181 décide de donner la parole aux plus jeunes et de répondre à leurs questions collectées au fil de nos interventions en milieu scolaire. Car après tout, les questions des uns sont certainement celles que beaucoup se posent face à la diversité océane.

Agathe, 6eme : “Pourquoi les requins ont ils peur des dauphins ?”

Les requins n’ont pas spécialement « peur » des dauphins, les dauphins ne mangent pas les requins. Par contre, certains grands requins peuvent attaquer des dauphins jeunes ou malades. Dans ce cas là, les autres dauphins peuvent attaquer le requin pour défendre la victime.

Hugo, 6eme : “Comment se reproduisent les dauphins ?”

Les dauphins sont des cétacés, ce sont des mammifères aquatiques. Ils se reproduisent donc comme tous les mammifères, et donc aussi comme nous, les humains. Le sexe du mâle doit rentrer dans celui de la femelle pour la féconder. Pas facile dans l’eau !

Maxime, 4eme : “Les raies ont-elles des dents ? Si oui, combien ?”

Les raies ont des dents aplaties, faites pour broyer et dont le nombre varie en fonction de l’espèce. Les raies manta, par exemple, n’en ont pas, car elles se nourrissent du plancton en filtrant l’eau de mer à travers leurs branchies.

Aicha, 4eme : “Pourquoi les requins attaquent les hommes ? Y a-t-il des requins qui mangent les hommes ? Les requins sont ils méchants ?”

Les requins n’« attaquent pas » les humains. Car « attaquer » pour un animal doit avoir une utilité directe. Soit pour se nourrir, soit pour défendre son territoire contre un ennemi ou un rival. Hors, les humains vivant sur terre, ne font pas du tout parti du régime alimentaire des requins et ne sont pas non plus des rivaux pour le requin qui ne les reconnaît pas comme tels. Nous ne faisons pas parti de leur monde.

Cependant, des accidents sont possibles et peuvent causer des blessures graves ou la mort. Comme il se produirait un accident si tu embêtais un lion en train de chasser en te plaçant entre lui et sa proie par exemple…

La « méchanceté gratuite” comme nous la connaissons chez les humains, n’existe pas chez les animaux et en tous cas, pas chez les requins. Toute leur activité doit avoir une utilité car elle dépense de l’énergie et, comme tous les grands prédateurs, ils ne sont jamais sûrs d’avoir à manger. Etre « méchant » serait une dépense d’énergie inutile.

 

 Pour en savoir plus sur les requins et ce que Longitude 181 fait pour eux,

tu peux cliquer  ICI

 

 

Parution du livre “Vers une plongée durable éco-responsable”

Parution du livre “Vers une plongée durable éco-responsable”

Nous en rêvions… Bruno Villalba et Vianney Mascret l’ont fait…Avec l’éditeur “Ancre de Marine”, ils publient “Vers une plongée durable Eco-responsable”, plaidoyer de plus de 200 pages richement illustré pour enrichir largement notre réflexion sur les devoirs de chaque plongeur envers ce monde sous marin que nous aimons tous.

Une préface signée François Sarano

C’est tout naturellement que les deux auteurs se sont adressés à François pour écrire la préface d’un ouvrage dont l’épine dorsale se trouve largement confondue avec la Charte Internationale du Plongeur Responsable écrite en 2002 lors de la création de Longitude 181. C’est donc logiquement le fondateur de L181 qui ouvre ces pages qui prônent la reconnexion de l’humain avec le milieu sauvage et le devoir de témoignage des plongeurs.

Un beau soutien

Des auteurs qui offrent leurs droits à notre association, un éditeur qui accepte de nous permettre de mettre en vente cet ouvrage au sein de notre boutique en ligne à notre profit, il ne reste plus que cette générosité soit rejointe par celle du public désireux de nous soutenir et de marquer ainsi son engagement pour la sauvegarde de l’Océan.

 

Le message vidéo de l’éditeur, des auteurs et de L181

 

 

 

 

 

 

Patrice BUREAU

Président de L181

Rejoignez LONGITUDE 181, Porteur de la voix de L’Océan !

Et de 26 ! La Charte enfin traduite en Farsi pour nos amis Plongeurs Iraniens !

Et de 26 ! La Charte enfin traduite en Farsi pour nos amis Plongeurs Iraniens !

La symbolique internationale et sans frontières est primordiale pour tous les membres de Longitude 181. C’est donc avec joie que nous accueillons cette semaine une nouvelle langue au sein de la grande famille des traductions de la Charte Internationale du Plongeur Responsable.

Une traduction de Mahdi Movahedkhah

Mahdi a fait récemment connaissance avec Longitude 181, nous a rencontré lors du dernier Salon International de la Plongée Sous Marine de Paris…De palmes en palmes il s’est rapproché et il nous rejoint aujourd’hui en tant que membre actif au sein de l’antenne régionale de l’Ile de France. Sa langue natale, le farsi, ne figurant pas encore au sein des traductions déjà disponibles de la Charte Internationale du Plongeur Responsable, il s’est donc proposé avec ses amis plongeurs iraniens d’en faire la traduction.

De la France au Golfe Persique

Déjà parue dans la presse plongée iranienne, nous vous en annonçons officiellement la mise en ligne cette semaine en téléchargement gratuit sur notre site internet.

Et si comme moi, vous ne lisez pas le farsi dans le texte…au moins pourrez vous en apprécier la calligraphie…

 

La charte en farsi en version pdf intégrale

La Charte du Plongeur Responsable en 26 langues

 

Patrice BUREAU

Président de L181

Pour une plongée sans frontière, et comme Madhi, si vous souhaitez intégrer une Antenne Régionale pour agir concrètement avec nous :

Rejoignez LONGITUDE 181, Porteur de la voix de L’Océan !

Convocation à l’Assemblée Générale Extraordinaire (4 juillet) de LONGITUDE 181

Convocation à l’Assemblée Générale Extraordinaire (4 juillet) de LONGITUDE 181

L’Assemblée Générale  Extraordinaire de l’association se tiendra le  :  Samedi 4 Juillet Février 2020, à 14h, à la Maison des Bénévoles du Sport Drôme-Ardèche,  71 rue Latécoère – 26000 Valence.

 

N’ayant pas atteint le quorum de 2/3 des membres, l’assemblée générale extraordinaire du 28 mars dernier n’a pu délibérer. Conformément à nos statuts, nous vous convoquons donc à une deuxième Assemblée Générale Extraordinaire qui, cette fois-ci, pourra délibérer quel que soit le nombre de membres présents ou représentés le Samedi 4 Juillet 2020, à 14h00
à la Maison des Bénévoles du Sport Drôme-Ardèche, 71 rue Latécoère – 26000 Valence (salle mise à disposition par le CODEP 26/07 (FFESSM), club ambassadeur)

L’Ordre du jour est le suivant :

modification de l’ensemble des statuts de l’association dont vous trouverez une version consultable ici :  version des statuts actuels et version des nouveaux statuts proposés)

– vote sur les modifications proposées;
– questions diverses. (voir

 

Si vous ne pouvez pas assister à  l’Assemblée Générale Extraordinaire nous vous proposons, ci-dessous, une   formule de vote par procuration

Vous serez ainsi représenté par le membre de votre choix. Vous ne pouvez vous faire représenter par une personne non membre de l’association (à l’exception du conjoint.)

Merci de répondre par courrier (LONGITUDE 181 – 120 chemin du bois Malatras – 38160 Chatte)  ou par email (contact@longitude181.org)

Rappel : Seuls les membres et structures adhérentes de l’association à jour de cotisation peuvent voter lors de l’Assemblée.

Pour ceux qui n’auraient pas encore renouvelé leur cotisation, la ré-adhésion peut être effectuée sur notre site internet : https://www.longitude181.org/adherersoutenir/

Rejoignez LONGITUDE 181, Porteur de la Voix de l’Océan !

La voix des Ados de l’Océan : Des rorquals à Marseille

Longitude 181, au travers de son programme “Sensibiliser pour protéger” et notamment de “Ocean Academy”, donne la parole à la jeune génération. Ces ados hériteront directement de l’impact de nos actions actuelles. Qu’en pensent-ils ? Qu’est-ce qui les intéresse ? Aujourd’hui, nous lisons Arthur, 15 ans, qui s’est intéressé aux rorquals de Méditerranée.

L’arrêt brutal de l’activité humaine, dû au Covid-19, fait soudainement redécouvrir au monde la faune et la flore qui l’entourent. Ainsi, quand les cerfs et les sangliers s’invitent en ville, les rorquals et les dauphins refont surface près de nos côtes. Mais est-ce vraiment une surprise d’apercevoir des rorquals au large des calanques de Marseille ?

Le rorqual commun

Le rorqual commun, deuxième plus grand mammifère marin après le rorqual bleu, peuple la majorité des océans y compris la Méditerranée occidentale. Avec ses 20 mètres de long et ses 70 tonnes, ce grand mammifère est toujours une espèce menacée.

Le rorqual commun vit surtout loin des plateaux continentaux, en eaux profondes. Il habite le talus continental (jusqu’à 600m) et se nourrit sur les versants des canyons, principalement de krill mais mange aussi des petits poissons pélagiques (harengs, anchois, sardines et capelans).

Le rorqual en Méditerranée

Il est l’espèce de baleine la plus présente en Méditerranée avec une population comprise entre 3000 et 4000 individus. La population méditerranéenne fait l’objet d’une surveillance accrue. Il n’est donc pas rare d’en apercevoir aux larges des côtes quand on navigue à environ 50 miles de celles-ci.

Cependant, à l’instar d’autres mammifères marins, il reste vulnérable face à l’important trafic maritime qui navigue sur nos océans. Victime de collision avec les grands porte-conteneurs, on le retrouve parfois échoué sur les plages.

Sur la Grande Bleue, du côté du Golf du Lion,  le rorqual commun fait l’objet de recensement et d’observations accrues. Dans un article de Midi Libre, le chef d’unité du parc marin du Golf du Lion, Romain Hubert explique : “On sait que les espèces fréquentent nos eaux, mais où ? Quand ? En quelle quantité ? Il nous faut mieux les connaître si on veut mettre en place des mesures de gestion adaptées”.

Présent mais toujours menacé

Nous savons que ce géant des mers, bien que très discret, est présent en Méditerranée. Toujours classé comme espèce vulnérable (UICN), il est cependant assez facilement observable au large de nos côtes. Espérons que les actions menées sur nos océans soit bénéfiques à ce lévrier des mers.

Par ailleurs, sachons nous intéresser à cette faune marine qui nous entoure avec plus d’intérêt et de convictions et soutenons ceux qui la défendent toute l’année.”

Arthur, 15 ans, adhérent de L181et membre actif “Ocean Academy”

Faites comme Arthur, rejoignez LONGITUDE 181, Porteur de la voix de L’Océan !

Le Business des espèces marines menacées, épisode 4 : Les civelles et anguilles européennes

Le Business des espèces marines menacées, épisode 4 : Les civelles et anguilles européennes

L’association Robin des Bois ayant édité chez Arthaud en octobre 2019, un “Atlas du business des espèces menacées”, nous vous en livrons les extraits concernant les espèces marines dans une série d’articles à suivre au fil de nos Newsletters. Aujourd’hui, les civelles et anguilles Européennes…

“Les gangs s’infiltrent dans les estuaires

Les civelles braconnées sont poêlées à l’ail dans le sud de l’Europe mais surtout exportées vivantes en Asie pour alimenter les élevages? Environ 90% des anguilles consommées dans le monde proviennent des piscicultures asiatiques exclusivement alimentés par des civelles sauvages; les anguilles ne se reproduisent pas en captivité. Depuis le déclin des populations d’anguilles japonaises – un nouveau record de 26 000 € le kilo à été atteint en 2018- les élevages asiatiques aspirent les civelles du Vieux Continent. Les populations de civelles dérivant jusqu’en Europe ne représentent plus que 1 à 4% des effectifs des années 1970.”

Quelle protection ?

“L’Union Européenne a interdit les exportations de civelles et d’anguilles adultes depuis 2011. Environ 100 000 kilos de civelles, soit plus de 330 millions d’alevins d’une espèce en danger critique d’extinction, passeraient en contrebande vers l’Asie chaque année selon Europol, l’agence Européenne de police criminelle.”

A qui profite le crime ?

La valeur globale du butin rapporte à la filière au moins 3 milliards d’euros par an. En 2018, les autorités espagnoles ont mis la main sur un mur de trois cent soixante-quatre valises, même modèle, couleurs variées, prêtes à passer en contrebande 5000 kilos de civelles. Le bénéfice net du gang a été estimé à 37.5 millions d’euros en deux-trois ans.”

Et Nous ?

La Charte Internationale du Plongeur Responsable, déclinée en 25 langues à ce jour, demande à chacun d’entre nous, depuis 2002, de se préoccuper du statut des espèces protégées et de la protection des écosystèmes locaux avant chaque voyage plongée.

Pour consulter la Charte Internationale du Plongeur Responsable et ses déclinaisons

Pour en savoir plus :

http://robindesbois.org/echoppe/?product=latlas-du-business-des-especes-menacees

Patrice BUREAU

Président de L181

Rejoignez LONGITUDE 181, Porteur de la voix de L’Océan !

Praesent tempus ut id dictum facilisis felis ipsum at ante.