Déchets autour de vous, même confinés ne soyez pas complices, soyez L181 !

Moins d’humains qui envahissent l’espace terrestre, un bien pour l’environnement ? Beaucoup se posent la question, mais bon nombre aussi, mettent sur pause leur conscience écologique…serait-elle aussi victime du confinement ? Si briser le confinement est un délit, jeter ses déchets dans la nature le reste aussi, alors ne soyons pas complices, continuons de lutter ! Ramassons !

Comment rendre encore plus beau ce qui nous entoure ?

Depuis le début des mesures de confinement, on ne cesse de vanter ses bienfaits sur notre environnement proche comme lointain. Dégringolade de la pollution atmosphérique des grands villes, des étoiles qui réapparaissent dans la nuit, des oiseaux dont ont perçoit à nouveau le chant en ville, des parfums printaniers qui chatouillent les narines non contaminées….

Oui, il n’est pas interdit de se déplacer à l’extérieur en respectant la loi. Alors pourquoi ne pas en profiter pour faire encore mieux, pour passer ce temps qui nous semble si long, si nous ne sommes pas “sur le front” pour reprendre les expressions en vogue ?

Voyez ce qu’une sortie d’une heure à 1 km de chez soi, seul, à pieds, peut récolter comme déchets en bord immédiat d’une petite route de campagne !

Quand on pense que ceci est le produit des quelques personnes, rares, qui ont parcouru le même trajet que moi, comment peut on espérer que les mentalités aient changées à la sortie du confinement ?

Alors restons mobilisés et continuons de lutter contre ces déchets sauvages (en se protégeant pour ramasser, bien entendu), qui sont aussi une atteinte permanente à la sécurité sanitaire de toutes les espèces de cette petite planète bleue. Rien ne peut nous servir d’excuse pour être complice, pas même le confinement.

Par contre, si nous sommes suffisamment nombreux, peut être avons nous une chance de l’être plus que les pollueurs dans cette période particulière et d’avoir une occasion unique de montrer à tous combien un environnement débarrassé de ces déchets peut, lui aussi, être très agréable à redécouvrir.

 

 

Patrice BUREAU

Président de L181

Rejoignez LONGITUDE 181, Porteur de la voix de L’Océan !

 

 

elit. leo elementum libero ut Sed velit, accumsan