Projection de Sharkwater Extinction en exclusivité !

Projection de Sharkwater Extinction en exclusivité !

Le dimanche 26 janvier sera projeté en exclusivité le second documentaire sur le commerce des requins réalisé par Rob Stewart : Sharkwater Extinction. L’association Longitude 181 ainsi que son président, Patrice Bureau, seront présents pour débattre et échanger avec vous sur la préservation de cette espèce.

Le combat d’une vie.

Rob Stewart, biologiste marin, réalisateur et activiste, a consacré sa vie entière à la protection des requins et des océans. Son documentaire Sharkwater Extinction fait un état des lieux alarmant sur la situation de ces prédateurs qui sont essentiels à l’équilibre des écosystèmes marins. Sous forme d’enquête, le réalisateur dénonce le commerce illégal des ailerons de requins ainsi que leur commerce. 

Longitude 181, engagé pour la protection des requins !

En effet, l’association milite en faveur de la protection de cet animal méconnu des publics. A travers nos différents programmes et campagnes (Requins Blanc Méditerranée, Requins à la Réunion et “Pas de requins dans mon assiette !”), nous oeuvrons à la sensibilisation dès le plus jeune âge mais également des plus grands afin de lutter contre la désinformation. Cet animal est victime des stéréotypes véhiculés par la société et nous pensons qu’il est de notre devoir de citoyen de le protéger. Si vous êtes sensibles au sort des requins, rejoignez notre campagne “Pas de requins dans mon assiette !”.

Tout ce que vous devez savoir !

Cette avant-première aura lieu le dimanche 26 janvier 2020 au Club de l’Etoile (14 rue Troyon – 75017 Paris), métro Charles de Gaulle Etoile à 18h30. Les membres de l’association ainsi que le président de Longitude 181, Patrice Bureau, seront présents afin d’échanger et de débattre sur le film ainsi que sur nos actions en faveur des requins.

N’hésitez pas à réserver votre place sur le site du Club de l’Etoile (10 euros la place). Nous vous attendons nombreux afin d’écouter et regarder l’héritage de Rob Stewart sur la mission de sa vie !

Longitude 181 sera à la “THALASSA” ce Dimanche 19 janvier à Lyon

Longitude 181 sera à la “THALASSA” ce Dimanche 19 janvier à Lyon

La compétition “Traversée de Lyon à la palme”, appelée plus communément “La Thalassa”, a été créée il y a 40 ans par une bande d’amis du Club Thalassa. Ce dimanche 19 janvier, elle accueillera un stand Longitude 181 .

Organisée par Thalassa, club ambassadeur de Longitude 181

Bien que cette compétition “open” soit au calendrier des championnats départementaux Nage avec palme de la FFESSM, petit à petit, de plus en plus de  concurrents viennent s’y amuser. L’an passé, 340 fous venaient se mettre à l’eau, le 3ème dimanche de janvier. Pour cette 40ème année, il parait que les compteurs vont exploser…

 

 

Le 19 janvier, rendez-vous au stand Longitude181 !

Le club Thalassa, Centre Ambassadeur de la Charte du Plongeur Responsable de Longitude 181 depuis de nombreuses années, nous a demandé d’être présents. Une belle occasion de faire connaître encore plus l’association Longitude181, son antenne régionale AURA, ainsi que le partenariat existant entre la FFESSM et L181.

Rendez-vous sur notre stand : salle omnisports Gymnase Cité Scolaire Internationale de Gerland, 2 place de Montréal – Lyon 07, à partir de 9h, dimanche 19 janvier.

L’équipe AURA de Longitude181, y sera largement représentée, n’hésitez pas à venir les rencontrer !

 

Sylvie AYER reçoit le 1er Prix du Concours Photo du Salon de la Plongée !

Sylvie AYER reçoit le 1er Prix du Concours Photo du Salon de la Plongée !

Sylvie AYer, venue sur notre stand partager cette belle récompense!

Sylvie AYER, adhérente, soutien indéfectible de LONGITUDE 181 , a reçu le 1er Prix du concours Photo du 22ème Salon de la Plongée  Sous-Marine qui se tenait Porte de Versailles du 10 au 13 Janvier.

 

 

 

 

 

 

La photo de fond de décor du stand que nous avions installée dans l’espace jeunesse du stand N20 où se trouvait LONGITUDE 181 faisait partie d’une conjonction d’éléments allant dans une même direction : une photo illustrant les requins bouledogues prise par Sylvie au Mozambique;  une adéquation avec le film “Au nom du requin” présenté par LONGITUDE 181, l’organisation du salon et PHOCEA MEXICO sur les requins bouledogue de Palya del carmen;  une photographe suisse passionnée par l’Océan avec un soutien continu à LONGITUDE 181 par le partage et la cession de nombreuses photos.

Il ne manquait plus qu’un prix décerné en France pour  reconnaitre un travail formidable, de longue haleine, et que nous aimons particulièrement . Que dire d’autre ? Simplement apprécier  :

 

” François SARANO,Réconcilier les hommes avec la vie sauvage” dans notre boutique en ligne!

” François SARANO,Réconcilier les hommes avec la vie sauvage” dans notre boutique en ligne!

Coralie SCHAUB et François SARANO ont dédicacé ensemble au Salon de la plongée 2020 le livre ” François SARANO, réconcilier les  hommes avec la vie sauvage”  en avant-première.  Un livre préfacé par Pierre Rabhi, édité chez Actes SUD, désormais disponible dans notre boutique,  toujours en avant-première, après un franc succès sur le salon.

Coralie SCHAUB, autrice du livre “François SARANO, réconcilier les  hommes avec la vie sauvage” , était avec l’équipe de LONGITUDE 181  sur le stand de l’association. Une opportunité d’une double dédicace pour les visiteurs.

Ce livre soutenu par LONGITUDE 181 permet de découvrir ou de  compléter la connaissance de François SARANO, de s’enrichir de ses réflexions, de ses expériences, et d’y trouver ou retrouver, pour ceux qui le connaissent  la passion de son engagement, le souci du monde sauvage et des hommes.

N’hésitez pas à le découvrir et/ou le commander  ICI : https://boutique.longitude181.org/produit/livre-francois-sarano-reconcilier-les-hommes-avec-la-vie-sauvage-coralie-schaub/

 

Patrice BUREAU (L181), Daniel KRUPKA (L181), Coralie SCHAUB, François SARANO

Le TROPHEE 2019 des centres écoresponsables pour 14 centres espagnols !

Le TROPHEE 2019 des centres écoresponsables pour 14 centres espagnols !

En Janvier 2020, le trophée 2019 des Centres de Plongée écoresponsables a été remis  par LONGITUDE 181 non pas à un centre de plongée mais à 14 centres  espagnols  de l’Estartit groupés dans un projet  BLUE DIVING ( voir ci-après) avec des résultats concrets et tangibles . Bravo aux 14 clubs ! Un exemple de coopération qui devrait être contagieux. La protection de l’Océan, c’est maintenant !

AQUÀTICA ILLES MEDES   – • CALYPSO ESTARTIT   –   COSTA BRAVA DIVERS  –   DIVING CENTER LA SIRENA  –
EL REI DEL MAR  –   HOTEL & DIVING LES ILLES  –   INTERNATIONAL DIVING CENTER  –   MEDAQUA – MEDAS POSEIDON
• OCEANSUB-ESTARTIT   –   QUIM’S DIVING CENTER  –   STAR DERIVADA  –  UNISUB ESTARTIT  –  XALOC DIVING CENTER

 

 

Pour tout savoir , c’est  ici :

Les Îles Medes bénéficient d’une protection depuis 1982, lorsque la pêche a commencé à y être régulée. Elles sont maintenant devenues un Parc Naturel, conjointement avec les falaises de la Côte du Montgrí.Bien que la Côte du Montgrí fasse partie du Parc Naturel, celle-ci n’a pas le même degré de protection, et des activités extractives à fort impact y sont encore permises, comme la pêche récréative ou la pêche professionnelle. Malgré cela les centres de plongeé et les organisations écologistes locales constatent depuis quelque temps que les zones les plus fréquentées sont celles où les poissons et autres bio-indicateurs sont les mieux préservés, en comparaison avec d’autres zones de plongée moins visitées. Cette constatation contredit donc certains messages qui véhiculent l’idée que la présence des plongeurs aurait un impact environnemental sur les fonds marins.

Dans le même temps, les centres de plongée de l’Estartit se sont attachées durant ces 30 dernières années à promouvoir des activités de sensibilisation environnementale et de bonnes pratiques durables visant à sensibiliser les plongeurs et préserver la mer. Ils sont convaincus que le meilleur moyen d’obtenir des plongeurs respectueux de l’environnement est de les impliquer à la première personne dans des actions de conservation.
La contradiction qui lie les plongeurs à l’impact environnemental et le fait de trouver des espèces bio-indicateurs témoignant du bon état de conservation sur les zones de plongée les plus fréquentées a été le point d’impulsion du projet Blue Diving qui ne naît pas d’une problématique mais plutôt d’une vision positive de l’environnement. Il a été créé avec l’objectif d’impliquer un maximum d’acteurs afin de promouvoir des activités respectueuses et des projets scientifiques de suivi des habitats sous-marins autant que faire participer les plongeurs à l’étude et la conservation de la mer.

La motivation principale de ce projet est de promouvoir une vision positive de l’environnement incluant à la fois les plongeurs découvrant pour la première fois la mer, en passant par les centres de plongée jusqu’aux organisation écologistes et universités avec pour objectif l’étude de la protection implicite qu’offrent les plongeurs aux habitats sous-marins, de par leur simple présence. Avec une philosophie ECO-responsable, afin de ne pas banaliser l’environnement, ce projet a une approche humble, sans vouloir prétendre à se convertir en « produit commercial ». Celui-ci se met en place posément sans grand « porte-parole » afin que le message parvienne de manière naturelle.

Les objectifs principaux  :
1. Promouvoir la plongée sous-marine responsable de la part des centres de plongée en apportant des consignes de bonnes pratiques environnementales.
2. Impliquer les plongeurs, centres de plongée, organisations environnementales locales et les universités afin de réaliser une étude de l’état de conservation des zones de plongée.
3. Complémenter les informations obtenues par les plongeurs avec les données des suivis scientifiques portant sur la faune et la fréquentation des zones de plongée.
4. Promouvoir des actions environnementales respectueuses et des actions de participation à l’étude de la conservation marine de façon active de la part des plongeurs et en coordination avec un nombre de prescripteurs le plus important possible.

Les résultats attendus  :
1. Créer un accord de collaboration avec une organisation écologiste locale pour promouvoir conjointement les actions de communication destinées aux centres de plongée et aux plongeurs. Distribuer jusqu’à 14.000 flyers par an avec les codes de bonne conduite d’une plongée respectueuse.

2.  Créer un accord / partenariat avec une organisation locale afin de dessiner et développer un projet scientifique public ouvert à tout le monde ayant pour objectif d’évaluer l’état de conservation des zones de plongée.

3. Créer 3 accords de collaboration avec des chercheurs universitaires pour effectuer des suivis des poissons, de la biodiversité sous-marine et des études sur la fréquentation des différentes zones.

4.  impliquer tous les centres de plongée de l’Estartit autorisés à plonger habituellement aux Îles Medes et sur la Côte du Montgrí, de manière à créer une synergie collaborative pour atteindre une diffusion maximale.

Mise en Oeuvre

 Les acteurs

  • Tous les centres de plongée de l’Estartit qui ont une accréditation pour plonger aux Îles Medes et sur la Côte du Montgrí.
    Au total, 14 centres de plongée :
    AQUÀTICA ILLES MEDES
    • CALYPSO ESTARTIT
    • COSTA BRAVA DIVERS
    • DIVING CENTER LA SIRENA
    • EL REI DEL MAR
    • HOTEL & DIVING LES ILLES
    • INTERNATIONAL DIVING CENTER
    • MEDAQUA
    • MEDAS POSEIDON
    • OCEANSUB-ESTARTIT
    • QUIM’S DIVING CENTER
    • STAR DERIVADA
    • UNISUB ESTARTIT
    • XALOC DIVING CENTER
  • Une organisation écologiste/conservatrice locale disposant d’expériences dans le domaine de la plongée sous-marine, la conception et l’exécution de projets environnementaux avec une approche positive liée à l’environnement : BUFALVENT. Estudi de la Mediterrània
  • Une Université qui réalise des recherches sur la biodiversité marine  UNITAT DE ZOOLOGIA del DEPARTAMENT DE BIOLOGIA ANIMAL, BIOLOGIA VEGETAL I ANTROPOLOGIA. UNIVERSITAT AUTÒNOMA DE BARCELONA.

Entre ces trois entités : Centres de plongée / Organisation Écologiste / Université, différentes propositions ont été élaborées afin de concevoir une série d’actions visant à diffuser des valeurs environnementales correctes, surveiller les zones de plongé afin d’évaluer l’état de conservation, et impliquer les plongeurs  et procéder à l’intégration des différentes propositions et actions en un projet global  dont le délai d’exécution prévu est de trois ans.Ont participé à cette étape :
– 14 responsables de chacun des centres de plongée.
– 2 responsables de projets de Bufalvent.
– 4 responsables de projets de l’Université Autonome de Barcelone.

Avec l’organisation écologiste Bufalvent. Estudi de la Mediterrània (Étude de la Méditerranée), deux actions ont été conçues :

  • BLUEDIVING.ORG : Action de communication pour promouvoir la plongée sous-marine responsable.

• Conception d’un guide de bonnes conduites et de bonnes pratiques environnementales.
• Vérification du respect des normes environnementales de la part des centres de plongée.
• Création d’un support graphique faisant la promotion d´une plongée responsable de la part des centres de plongée : https://www.bufalvent.net/bluediving /www.bluediving.net.Ont participé à cette étape
– 2 responsables de projet de Bufalvent.
– 1 graphiste.
– 1 web manager.

  • DIVE SPOT MONITORING SCHEME (DSMS):

• Conception et exécution d’un projet de science citoyenne pour surveiller l’état de conservation des zones de plongée à travers la prise et l’analyse d’images.voir https://www.bufalvent.net/copia-de-bluediving-citizen-science.Ont participé à cette étape :
– 2 responsables de projet de Bufalvent
– 14 centres de plongée comme prescripteurs du projet
– 140 plongeurs ayant participé à l’acquisition d’images.

Avec  l’Universitat autònoma de Barcelona (UAB) :

• Étude et suivi de la diversité des poissons de la Côte du Montgrí en relation avec les zones de plongée.Ont participé à cette étape :
– 14 centres de plongée, mettant à disposition bateaux, matériel et infrastructures.
– 3 responsables de projets de l’Université Autonome de Barcelone et 2 assistants à l’échantillonnage.
– 57 étudiants en Biologie et Biologie Environnementale qui ont collaborés dans la collecte des données.

• Étude et suivi de la diversité d’invertébrés non arthropodes de la Côte du Montgrí en relation avec les zones de plongée.Ont participé à cette étape :
– 14 centres de plongée, mettant à disposition bateaux, matériel et infrastructures
– 3 responsables de projets de l’Université Autonome de Barcelone et 4 assistants à l’échantillonnage.
– 63 étudiants en Biologie et Biologie Environnementale qui ont collaborés dans la collecte des données.

• Étude et suivi de la fréquentation de la Côte du Montgrí à l’aide de capteurs électroniques, particulièrement dans les zones sensibles.Ont participé à cette étape :
– 14 centres de plongée, mettant à disposition bateaux, matériel et infrastructures.
– 3 responsables de projets de l’Université Autonome de Barcelone et deux assistants à l’échantillonnage.

Avec les centres de plongée :

• Conformité aux réglementations environnementales et suivi du guide de bonne conduite environnementale proposé par Bufalvent / Bluediving.org :Tous les centres de plongée ont démontré leur conformité à la réglementation en vigueur et ont accepté de suivre le décret de bonnes pratiques environnementales proposé par Bluediving.Ont participé à cette étape :
– 14 responsables de chacun des centres de plongée
– 1 responsable de projet de Bufalvent

• Diffusion et promotion du guide de bonne conduite environnementale à la communauté des plongeurs.Tous les centres de plongée ont imprimé un minimum de 1000 flyers conçus par Bufalvent/Bluediving, le mettant à disposition du public et en promouvant ses valeurs environnementales.

• Facilitation de l’accès aux zones de plongée pour les chercheurs dans le cadre des projets de suivis.Ont participé à cette étape :
– 100% du staff des 14 centres de plongée
– 1 responsable de projet Bufalvent
– 14.000 personnes ayant pu obtenir le flyer Bluediving

Résultats obtenus :

BLUEDIVING :

• Un mini-site du projet a été créé.
• Les contenus des bonnes pratiques environnementales et de plongée respectueuse ont été créés.
• Il a été prouvé que les centres respectaient la réglementation en vigueur et le décret de bonnes conduites environnementales.
• Un triptyque a été conçu pour promouvoir une plongée respectueuse et les bonnes pratiques environnementales sous forme graphique.
• 14.000 copies de ces flyers ont été imprimés et distribués par les différents centres de plongée.

DIVE SPOT MONITORING SCHEME:

• méthodologie créée pour évaluer l’état de conservation d’une zone de plongée par le biais d’analyse d’images prises par les plongeurs.
• Une plateforme a été créée pour les centres de plongée afin de télécharger les images et les résultats préliminaires et  pour que les chercheurs puissent analyser les images de forme standard.
• promotion de la participation des plongeurs, guides et instructeurs

Suivis UAB des poissons, invertébrés et fréquentation sur la Côte du Montgrí :

  • 4 suivis annuels ont été faits sur les poissons  et les invertébrés non arthropodes de la Côte du Montgrí, dont un de haute importance, pour lequel plus de 50 personnes ont participé.
  • Des capteurs électroniques ont été conçus et fabriqués pour détecter la fréquentation des embarcations. Plus de 30 capteurs ont été installés à différents endroits, ils ont été calibrés et des critères de base ont été établis afin de réaliser un suivi.

Plus de 150 étudiants en biologie – biologie environnementale, professeurs et chercheurs ont participé au suivi de ce projet.

Impact Media :

Parce que ce projet à un horizon de mis en œuvre de 3 ans, aucune communication auprès de la presse n’a été faite. Malgré cela, durant le suivi d’invertébrés non arthropodes, la trace vivante des dernières Grandes nacres (Pinna nobilis) a été détectée sur la zone Medes – Montgrí et l’information a été reprise par la presse généraliste en citant le projet.

Ce projet aide :

  • La communauté des plongeurs promouvant les bonnes pratiques environnementales
  •  l’étude et le suivi des communautés marines
  • la collecte de données fiable de biodiversité liées aux zones de plongée

Le trophée 2019 du voyagiste-plongée écoresponsable pour ABYSSWORLD !

Le trophée 2019 du voyagiste-plongée écoresponsable pour ABYSSWORLD !

Ce vendredi  10 Janvier 2020, le Trophée 2019 du Voyagiste écoresponsable a été remis dans les mains de Christophe PAUL, responsable d’UABYSSWORLD , sur le stand de LONGITUDE 181.

Après avoir remis le trophée du centre de plongée écoresponsable, il est  important de souligner, par une mise en avant, ceux qui font le lien entre les plongeurs et les clubs de plongée, et qui ont un rôle prépondérant dans le choix des destinations et des services offerts, tout en soutenant une démarche écoresponsable interne.

 

ABYSSWORLD a été désigné pour la  première fois avec une démarche  qui est une première  dans le monde des agences : la certification neutralité carbone des activités de son agence en Suisse.

L’application du principe de neutralité  à valeur d’exemplarité pour les clients qui partent  vers des pays lointains, mais aussi les autres organismes du monde de la plongée.

 

Pour en savoir plus , voici l’article  paru précédemment sur ce site : https://www.longitude181.org/2019/11/12/abyssworld-certifie-climatiquement-neutre/

Abyssworld, Tour-Opérateur ambassadeur Longitude 181, a obtenu à l’automne 2019 la certification climatiquement neutre pour son agence en Suisse. Abyssworld travaille sur ce projet depuis 2016 pour réduire son empreinte carbone et compenser ce qui n’est pas compressible. Félicitations pour cette certification, preuve d’un engagement au quotidien pour la préservation de notre planète. Un exemple à suivre !

Le projet  de certification climatiquement neutre  concerne la gestion des locaux, la consommation en électricité, tous les déplacements en avion du personnel, les déplacements professionnels et les déplacements pour se rendre au travail , Events et salons, locaux, serveur informatique, électricité verte, etc. Accompagné en 2019 d’un bilan des émissions avec ecoLive, qui permet de continuer à réduire continuellement les émissions et de manière ciblée. Les émissions qui ne sont pas réduites dans l’immédiat, sont compensées grâce à 2 programmes de protection du climat, un de reforestation au Nicaragua et l’autre d’augmentation de la biomasse dans le Jura suisse.
Ces projets, en plus de réduire les émissions de CO2,  contribuent à la protection de la biodiversité et créent de nouveaux emplois.

Pour en savoir plus et/ou vérifier ces labels et engagements, il suffit de saisir dans la petite loupe sur le site myclimate les n° de certification ci-dessous: myclimate
Programme de reforestation au Nicaragua : 01-19-649901
Programme d’augmentation de la biomasse dans le Jura : 01-19-433406

 

Quant à la compensation carbone,   elle s’inscrit  ici dans une démarche  beaucoup plus globale de réduction des émissions de gaz à effet de serre, car pour limiter le réchauffement climatique , il faut agir sur deux leviers:

1.    Limiter autant que possible les émissions de dioxyde de carbone et des autres gaz à effet de serre dans l’atmosphère, en agissant directement sur les  consommations, sur la nature des combustibles utilisés, sur les modes de transport…
2.    Compenser les émissions restantes par le financement de projets de réduction ou de capture du dioxyde de carbone, localement ou sur n’importe quel territoire puisque nous savons  que l’impact sur le réchauffement climatique est global.

 

Pour nous y trouver, voici le plan du salon de la plongée!

Pour nous y trouver, voici le  plan du salon de la plongée!

pour le telecharger , c’est ici : https://www.longitude181.org/wp-content/uploads/2020/01/plan-salon.pdf

NB : la remise des trophées du centre écoresponsable et du voyagiste écoresponsable aura lieu à 14H30 sur notre stand le vendredi 10 Janvier 2020, en raison des arrivées tardives dues aux pertubations de transport.

 

« Sauvons l’océan ! », le nouveau livre de Longitude 181 pour Agir

« Sauvons l’océan ! », le nouveau livre de Longitude 181 pour Agir

« Sauvons l’océan ! les 10 actions pour (ré)agir », c’est le nouveau livre de Longitude 181 pour agir tout de suite. Édité en partenariat avec Rustica éditions, ce guide pratique écrit par V. et F. Sarano est un condensé de conseils simples et d’idées faciles à mettre en œuvre pour contribuer à la préservation des océans. Parce que les choses ne changeront que si chacun d’entre nous change à son échelle, rendez-vous au Salon de la plongée, stand N20.

En 2002, Longitude 181 partageait les premiers conseils pour préserver l’océan, avec la Charte Internationale du Plongeur Responsable. En 2020, il est temps d’aller plus loin, avec le livre « Sauvons l’océan ! » de Véronique et François Sarano, préfacé par Isabelle Autissier.

VOUS VOULEZ QUE ÇA CHANGE ? CHANGEZ !

L’Océan commence chez vous, à la maison !
Car tout ce qui sort de votre maison, via les égouts et les poubelles, tous vos produits d’entretien, les objets que vous achetez ou utilisez, vos façons de consommer ou de vous déplacer… tout a des répercussions sur le futur de l’océan.

Alors, même si vous habitez loin de la mer, vous pouvez agir pour sa préservation, simplement en modifiant vos gestes au quotidien.

L’OCÉAN EST BLESSE… MAIS VOUS AVEZ LES MOYENS DE CHANGER LES CHOSES !!

La première partie de “Sauvons l’océan !” dresse un état des lieux de l’océan mondial, non pas pour alarmer, mais pour donner les clés afin de comprendre comment vos gestes ont un impact sur l’océan et comment les actions proposées peuvent changer les choses. 

La deuxième partie donne les clés pour passer à l’action ! Avec 10 gestes simples pour agir efficacement, des idées à mettre en pratique tout de suite, chacun à son échelle. Des actions qui pourront beaucoup si elles sont reproduites par des millions de personnes. A tous les niveaux, nos choix, nos actes sont un vrai pouvoir qui peut changer les choses.

Pour offrir à vos enfants un Océan plus riche que ce qu’il est aujourd’hui, agissez, maintenant !

“Sauvons l’océan” est à retrouver sur le salon de la plongée, Stand N20.
Vous y découvrirez tous les livres de la nouvelle boutique Longitude 181 et bien plus !…

Véronique et François Sarano, co-fondateurs de Longitude 181, vous y attendent pour une dédicace.

 

 

 

OCEAN ACADEMY de Longitude 181, votre Ecol’Océan !

OCEAN ACADEMY de Longitude 181, votre Ecol’Océan !

Au Salon International de la Plongée Sous Marine 2020 (10-13 janvier), laissez vos enfants découvrir OCEAN ACADEMY de Longitude 181, une belle Ecol’Océan !

OCEAN ACADEMY, l’espace jeunesse à découvrir stand N20

Le programme “Sensibiliser pour protéger”, mené par Isabelle Giraud, professionnelle de l’enseignement, continue sa progression. La partie éducative tournée vers les plus jeunes se dote d’une identité propre, avec un nom plébiscité par la jeunesse sondée pour l’occasion, et un pictogramme spécifique qui reprend les animaux emblématiques des autres programmes déployés par l’association (réalisé par Elcé, dessinateur, entre autres, de “Gus le Sar”).

C’est toute une équipe de bénévoles motivés qui met au point des animations, des ateliers pédagogiques spécifiques avec leurs outils ludiques, pour faire comprendre et aimer l’environnement marin à la jeunesse qui aura la charge de sa protection demain.

Vous pourrez découvrir ces réalisations du 10 au 13 janvier, sur le prochain Salon International de la Plongée Sous Marine de Paris, et rencontrer une partie de l’équipe de ce programme, stand N20.

 

 

La thématique 2020 : Cachalot et biodiversité marine

Les animations à découvrir sur le stand :

“Je vis dans l’eau” : un jeu interactif, pour faire comprendre aux enfants comment les poissons respirent et vivent sous l’eau.
“Mystère sous l’eau” : un jeu d’énigmes pour découvrir l’animal disparu et son coupable !
 “Caché ? Trouvé !” : un jeu de cherche-et-trouve sur les animaux marins qui peuplent les bords de mer et les petits fonds jusqu’aux abysses.
“La boite à malices” : pour reconnaître, avec les mains et sans voir, la faune marine, avant de replacer sa découverte au bon endroit dans son milieu naturel.
Des quizz : sur les requins et sur les cachalots (tout savoir sur le mode de vie de ce géant des mers).
Un “Whales sounds” : simulation pour reconnaître les sons émis par de nombreux animaux marins.
Des animations en 3D : pour s’immerger au fond de l’océan…ainsi qu’une Chasse au trésor pour remporter chez soi le formidable livre des secrets de l’Océan égaré par le capitaine Jack Sparrow lui même !
Et aussi, des jeux pour les plus petits, adaptés à tous les âges (des surprises made in Longitude 181 !)
Le bonus Longitude181 : une œuvre collective en dessin ! Chaque enfant apportera ainsi sa touche personnelle au stand, et pourra profiter d’un espace détente avec de beaux films à faire rêver…

On vous attend, stand N20 !

Nous tenons à remercier nos soutiens : Ultramarina et la Fondation Lemarchand (Nature et Découvertes) pour leur confiance.

 

Pour obtenir votre dédicace…..

Pour obtenir votre dédicace…..

A l’occasion de la sortie du livre “François SARANO, Réconcilier les hommes avec la vie sauvage“, en avant-première au Salon International de la Plongée de Paris 2020, François Sarano et Coralie Schaub vous dédicaceront ensemble ce nouveau livre d’entretiens, édité par Actes Sud et préfacé par Pierre Rabhi, sur le stand LONGITUDE 181 (HALL 5-3, stand N20).

Pour être sûr de ne rater, ni Coralie SCHAUB (journaliste et autrice du livre), ni François SARANO, notez que tous deux seront présents ensemble sur le stand de Longitude 181 le vendredi 10 janvier, à partir de 18h30, puis le dimanche 12 janvier, de 12h à 15h. Ils dédicaceront conjointement ce livre qui allie humanisme et vie sauvage, sur la base d’une somme d’expériences exceptionnelles. François Sarano, quant à lui, sera présent pendant toute la durée du Salon.

“Réconcilier les hommes avec la vie sauvage“

Coralie Schaub

François SARANO

François Sarano en est convaincu : celui ou celle qui peut échanger avec un cachalot ou tout autre animal, ou qui essaie de le faire, saura communiquer et partager avec les hommes et les femmes d’ici et d’ailleurs.

Plongeur professionnel et océanographe, il a pourtant commencé sa carrière loin de l’eau et des animaux, plus près des pierres et des hommes. Mais l’appel de l’océan a été plus fort, l’amour de la plongée l’a rattrapé. Sa vie bascule un jour de 1985. Il croise la route de Jacques-Yves Cousteau et le voilà conseiller scientifique du Commandant au bonnet rouge et chef d’expédition de la Calypso, à bord de laquelle il participe à une vingtaine d’expéditions pendant treize ans. Plus tard, il rejoint les équipes de Jacques Perrin avec qui il aborde l’océan sous un angle complètement différent, qui ne fait plus appel à la raison, mais à quelque chose en nous de vital, profond, originel, et lui redonne ainsi sa valeur propre, essentielle. 

La vie sauvage, source de quiétude, de sagesse et de concorde, est au cœur de la philosophie et de la quête de François Sarano. Il a accepté de répondre à l’invitation de la journaliste Coralie Schaub pour une longue conversation, une plongée en eaux profondes dans ses pensées, son univers, son expérience. Car son cap, son “étoile polaire”, c’est de réconcilier les humains avec la vie sauvage, puisque c’est au contact de celle-ci, de la nature indomptée, qu’Homo deviendra Sapiens et saura vivre en société, en paix.

Docteur en océanographie et plongeur professionnel, conseiller scientifique du Commandant Cousteau et de Jacques Perrin, François Sarano est également co-fondateur de l’association Longitude 181 dont l’objectif est la protection des océans. Il a écrit et coréalisé une douzaine de documentaires télévisés sur l’univers marin. Il est l’auteur de nombreux ouvrages dont “Le Retour de Moby Dick” (Actes Sud, 2017), en vente sur le stand.

Coralie Schaub est journaliste à Libération, spécialisée dans les thématiques environnementales.

 

 

Pendant la durée du Salon, Véronique SARANO et Daniel KRUPKA seront également présents sur notre stand N20, pour respectivement dédicacer les 2 livres : “Sauvons l’Océan” et “Agir ou Disparaitre”