Que nous apprend le requin blanc ? Réponse de François SARANO !

A l’occasion de la Journée Mondiale des Océans, mise à l’honneur du 7 au 9 juin au Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris, François Sarano a échangé avec le public autour de notre peur des requins. Il était aux côtés de Bernard Séret (requinologue) et Antoine Pelissolo (psychiatre) pour partager avec le public ce que le requin blanc nous apprend sur la vie sauvage et nous-mêmes. Une belle occasion pour réaffirmer la position et l’engagement de Longitude 181.

Qui a peur des requins ? Qui a vu “Les Dents de la mer” ? Qui a déjà plongé avec un requin ? Ce sont les trois premières questions posées au début de la conférence. Nous avons tous un avis, positif ou négatif, sur cet animal… Pourtant, pour la majorité d’entre nous, nous ne l’avons jamais rencontré. François Sarano, qui porte la voix de Longitude 181, nous transmet les trois leçons du requin blanc.

Leçon n°1 : Allez à la rencontre de l’autre !

Avec beaucoup de patience, vous aurez peut-être la chance que le requin blanc vous accorde quelques minutes, un moment privilégié. C’est la première leçon que nous apprend cet animal : aller à la rencontre de l’autre. Mais cela ne peut se faire sans le respect et la compréhension de l’autre, car approcher un requin blanc, c’est aussi connaître et suivre les règles de son écosystème.

Leçon n°2 : La vie sauvage est riche de paix, préservons la !

Cette audience que vous offre le requin blanc est un moment paisible et de bien-être. C’est la deuxième leçon qu’il nous transmet :  la vie sauvage est riche de paix, il est essentiel de la préserver. Nous, humains, qui nous revendiquons différents des autres être-vivants peuplant la planète, nous avons la liberté de les laisser en vie. C’est notre devoir et notre droit, qui fait notre humanité. Préservons les océans et les individus qui y vivent car nous en avons les moyens.

Leçon n°3 : Le requin blanc, symbole de celui qui nous fait peur … 

Nous qui ne nous comprenons pas avec le requin blanc, nous avons su trouver la juste distance pour se respecter. Voici la troisième leçon que nous offre le requin blanc : il est le symbole de ce qui nous effraie car nous ne pouvons le rencontrer. Il faut prendre le risque de sortir de sa zone de confort et d’aller à la rencontre de l’autre qui n’est, ni plus ni moins, que notre prochain.

En quelques mots : soyez curieux, ouverts d’esprit et à l’écoute de l’autre. Quelques phrases à méditer avant de passer à l’action ! On vous invite à agir dès maintenant en signant l’appel citoyen « Pas de requins dans mon assiette » !

 

Rejoignez LONGITUDE 181, Porteur de la voix de L’Océan !

Cet article Que nous apprend le requin blanc ? Réponse de François SARANO ! est apparu en premier sur Longitude 181.