Une rentrée pas comme les autres à Sciences PO Poitiers…

Une rentrée pas comme les autres à Sciences PO Poitiers…

Le 5 septembre avait lieu la rentrée de nouvelle promotion de sciences Po Poitiers avec une leçon inaugurale particulière :  François SARANO, porte-parole de LONGITUDE 181, proposait  des réponses à la question ” pourquoi préserver l’Océan?” . Une conférence non professorale, élégante, passionée, humaniste et émouvante,  à regarder et à partager sans modération !

Nous remercions la direction de Sciences Po Poitiers pour l’opportunité d’un regard  différent sur les Océans, au travers de l’intervention de François SARANO devant les étudiants, futurs décideurs.

Prenez le temps de visionner cette leçon inaugurale  passionnante qui remet à sa place un enjeu majeur de notre futur : la préservation de nos océans. Ne parlons plus de stocks, de tonnes, de ressources, et envisageons l’océan différemment..

Vous serez conquis(e) , et  que la  contagion qui vous sera inspirée soit source de viralité dans vos réseaux !

 

https://www.youtube.com/watch?v=7euA1VagrR4

Leçon inaugurale 2019 Sciences Po Poitiers

 

Rejoignez LONGITUDE 181, Porteur de la voix de L’Océan !

Cet article Une rentrée pas comme les autres à Sciences PO Poitiers… est apparu en premier sur Longitude 181.

90 restaurations collectives ne serviront plus de requins !

90  restaurations collectives ne serviront plus de requins !

Les restaurants de 90 centres sociaux du département du Nord viennent de s’engager collectivement dans la campagne « Pas de requins dans mon assiette ». Ce sont désormais près de 10 000 repas par jour qui ne comporteront plus de requin ou de saumonette. Un grand merci à API-Restauration qui est l’origine de ces engagements !

Un engagement qui fait boule de neige !

L’histoire est simple. Le responsable du restaurant d’un centre de réadaptation professionnelle du Nord, restaurateur engagé dans le développement durable, est aussi un plongeur. Très sensible à la cause des requins, il décide de s’engager dans la campagne « Pas de requins dans mon assiette » et de ne plus servir de requin dans son restaurant. Mieux, il en parle à l’agence Lille Flandres Santé de son prestataire API-restauration. Tout de suite, la Référente Développement Durable de API-restauration est séduite par l’idée et décide de proposer aux restaurants de 90 centres sociaux du département du Nord de s’engager à leur tour.

Et voilà comment on aboutit à près de 10 000 repas par jour qui ne comporteront désormais plus de requin ou de saumonette !

Pourquoi ne pas solliciter la restauration collective de votre lieu de travail ?

Les restaurations collectives sont essentielles dans la campagne « Pas de requins dans mon assiette » : chacune sert des milliers de repas par jour. Si nous parvenons à les convaincre, ce sont autant de repas qui seront servis sans requin. Alors pourquoi ne pas solliciter la restauration de votre lieu de travail ? La cantine scolaire de vos enfants ou celle d’une maison de retraite ? Il y a certainement un endroit où vous pouvez faire un relai actif dans cette campagne.

Pas de requin dans mon assiette ? C’est ensemble que nous y parviendrons !!

Nous comptons sur vous !

 

Cet article 90 restaurations collectives ne serviront plus de requins ! est apparu en premier sur Longitude 181.

REQUIN MAKO : LA CITES VOTE LA REGULATION DE LEUR COMMERCE INTERNATIONAL

REQUIN MAKO : LA CITES VOTE LA REGULATION DE LEUR COMMERCE INTERNATIONAL

La conférence de la CITES 2019 vient de classer le requin mako ainsi que les raies guitares à son annexe II. Belle victoire de tous ceux qui ont plaidé leur cause ! Et première étape importante pour leur préservation. Désormais, le commerce international de ces espèces sera donc règlementé. En clair, on ne pourra les vendre en dehors du pays où ils ont été pêchés. Mais, attention, cela n’interdit en aucune sorte leur pêche ! C’est le point faible de cette convention internationale et l’ambiguïté de tels résultats …

 

Le 28 aout, les 180 pays réunis à Genève dans le cadre de la CITES (Convention Internationale sur le commerce des espèces menacées) ont voté l’inscription de 2 espèces de requin mako, ainsi les raies guitares (Rhinobatidae) à l’Annexe II de la CITES. Cela veut dire que le commerce international de ces 18 espèces est désormais règlementé. Il était temps car ces espèces ont quasiment disparu de Méditerranée et figurent parmi les espèces menacées ailleurs dans le monde ! Longitude 181 salue bien évidement ce premier pas, obtenu de haute lutte contre les lobbies de la pêche.

 

Mais que signifie l’inscription à l’Annexe II* de la CITES ?

En quoi cette inscription va changer l’avenir du requin mako et des raie guitares ?

Le texte de la convention est très clair :

« L’exportation (ou l’importation) d’une espèce inscrite à l’Annexe II nécessite la délivrance et la présentation préalables d’un permis (…) qui doit satisfaire aux conditions suivantes : un avis scientifique certifiant que l’introduction (ou l’exportation) ne nuit pas à la survie de l’espèce, et la preuve que l’espèce n’a pas été obtenue contre les règlements de protection en vigueur dans l’état où elle a été pêchée. »

Le commerce international est règlementé par la CITES mais la pêche n’est pas interdite

En d’autres mots, la convention limite toute transaction entre États des requins mako et des raies guitares. Elle limite aussi leur « introduction provenant de la mer » pour ceux qui ont été pêchés en haute mer, c’est-à-dire hors de la zone soumise aux règlements des États. Mais il n’est nulle part spécifié dans les textes de la CITES que ces espèces inscrites à l’Annexe II ne seront plus pêchées !! On ne parle ici que de limiter le commerce… de requins pêchés.

Saluons donc ce premier et nécessaire succès ! Mais ne baissons pas la garde, car les requins mako et les raies guitares ne sont toujours pas protégés…

Rejoignez le programme « Pas de requin dans mon assiette » !

 

*Définition de l’Annexe II : C’est la liste des espèces qui, bien que n’étant pas nécessairement menacées actuellement d’extinction, pourraient le devenir si le commerce des spécimens de ces espèces n’était pas soumis à une réglementation stricte ayant pour but d’éviter une exploitation incompatible avec leur survie.

 

Cet article REQUIN MAKO : LA CITES VOTE LA REGULATION DE LEUR COMMERCE INTERNATIONAL est apparu en premier sur Longitude 181.

Ce que vous avez (peut-être) raté cet été …

Ce que vous avez  (peut-être) raté cet été …

C’est la rentrée !  Vous avez déconnecté ? Tant mieux ! Voici un petit rattrapage de l’actualité de Longitude 181 pendant l’été…

Les Publications de l’été :

En Juillet , le magazine KAIZEN (propos recueillis par Sabah Rahmani) consacrait un article à François SARANO, article à lire  pour qui veut aborder les directions à suivre pour agir et mettre en oeuvre les actions positives pour faciliter la résilience de l’océan.

( https://kaizen-magazine.com/article/francois-sarano-oceanographe-la-mer-est-dune-tolerance-et-dune-richesse-incroyable-2/ )

De même, le numéro de Juillet de “Ça m’intéresse”  comportait un article sur les cachalots …

 

 

 

Et également un article en lien avec notre partenaire Fréquence Terre, sur les podcasts de l’été, dans TELERAMA du 24 Juillet 

Une intervention remarquée de François SARANO

En Juin, à l’occasion de la Journée Mondiale des Océans, un débat organisé par le Muséum d’Histoire Naturelle réunissait chercheurs, artistes et citoyens autour de la question “Peut-on encore sauver la biodiversité marine ? “. Avec quatre experts pour en débattre : Émeline Pettex, Daniel Pauly, François Sarano et Guy Duhamel.

Les interventions de François SARANO sont à écouter ici (10 mns) : https://www.youtube.com/watch?v=eTcyRpWVhPA

La totalité du débat (55mns)  est là : https://www.youtube.com/watch?v=IwVBEdRTeXM

Bonne lecture et écoute  !

Rejoignez LONGITUDE 181, Porteur de la voix de L’Océan !

Cet article Ce que vous avez (peut-être) raté cet été … est apparu en premier sur Longitude 181.

Les (nombreux) rendez-vous d’automne 2019 de Longitude 181 !

Les (nombreux) rendez-vous d’automne 2019 de Longitude 181 !

Rentrée très active pour Longitude 181 qui sera présente sur de nombreuses manifestations, festivals, conférences, et émissions !

Voici un premier agenda des principaux rendez-vous :

05  Sept : François SARANO à Sciences Po Poitiers
 François Sarano sera l’invité d’honneur de Sciences Po Poitiers pour  la leçon inaugurale et l’accueil de la nouvelle promotion !

02 au 15 Septembre, Mondial d’apnée AIDA à Villefranche/mer, stand L181 permanent

28 Septembre : CIGALIA à Cavalaire – animations enfants FFESSM, stand L181, atelier protection de la mer.

 

les 9, 22 et 24 Octobre  :  Longitude 181 à L’INP Grenoble pour participer à un Séminaire d’innovation Ense3 2019

 Longitude 181  fera plancher les étudiants  de la nouvelle promotion sur  un thème de la plongée responsable . Résultats à suivre à l’automne.

le 13 Octobre :  une conférence de François SARANO au Festival Atmosphères à Courbevoie

 Le 18 Oct : François SARANO sera au Grand bivouac d’ Alberville  pour partager  le monde des cachalots   

Billeterie sur www.grandbivouac.com

Le 19 Octobre : Participation à la manifestation ” Vieux Port Propre” à  Marseille, stand L181

Le 20 octobre : Intervention avec l’ANMP de Patrice BUREAU (Président L181) au CREPS de Voiron

Du 20 au 23 Octobre : particpation aux  RIPE  (Rencontres Internationales Plongée enfants) à  La Seyne sur Mer –  stand,  animation et sensibilisation

Rejoignez LONGITUDE 181, Porteur de la voix de L’Océan !

 

 

Cet article Les (nombreux) rendez-vous d’automne 2019 de Longitude 181 ! est apparu en premier sur Longitude 181.

Une nouvelle menace silencieuse : l’exploitation minière en haute mer !

Une nouvelle menace silencieuse : l’exploitation minière en haute mer !

Longitude 181 sensibilise et dénonce, avec son programme “Les droits de l’Océan”, la nouvelle menace qui pèse sur l’Océan : l’extraction minière en eau profonde. (Écoutez le podcast “A qui appartiennent les océans ?” :  https://www.longitude181.org/2016/12/05/a-qui-appartiennent-les-oceans/ ). 

Pour mesurer les enjeux qui y sont liés, rien de tel que de prendre connaissance de l’article publié par Les Echos du 29 /07 / 2019 https://www.lesechos.fr/monde/enjeux-internationaux/cette-nouvelle-menace-qui-pese-sur-les-oceans-1040979 

Source ISA

Rappelons que le fond des mers et des océans, ainsi que leur sous-sol, au-delà des limites de la juridiction nationale et les ressources de la zone sont le patrimoine commun de l’humanité» et  que l’article 136 de la convention de Montego Bay  stipule que «le fond des mers et des océans au-delà des limites de la juridiction internationale ainsi que ses ressources sont des éléments du patrimoine commun de l’humanité»;

L’article publié met en relief le rôle de l’International Seabed Authority (ISA). Fondée en 1994 sous l’égide des Nations unies, qui accorde des licences d’exploitation à des entreprises, en catimini, ( les décisions sont prises à la Jamaïque, loin des projecteurs)  en dépit  du souci du bien commun et d’une politique de précaution indispensable compte tenu de l’échelle des dégats potentiels. L’attribution exclusive d’un bien commun se fait dans une révolution silencieuse  qui s’opère progressivement mais surement .

Pour Longitude 181, au delà du moratoire demandée par les ONG qui s’interessent à ce sujet,  c’est la création d’un réseau de sanctuaires océaniques interdisant toute forme d’exploitation industrielle en mer qu’il est urgent de créer , et d’éviter de faire en mer ce qui a été fait sur terre en matière d’exploitation et qui nous a conduit à l’impasse écologique actuelle.

Pour en savoir plus en vidéo :  

 

https://www.youtube.com/watch?v=dIxy-JM5RIw

 

 

 

Cet article Une nouvelle menace silencieuse : l’exploitation minière en haute mer ! est apparu en premier sur Longitude 181.

Des tampons de moniteurs pour faire parler de LONGITUDE 181 et de la charte du plongeur responsable !

Moniteurs de plongée, cette information et cette action sont  pour vous! Aidez nous à diffuser l’adresse du site web de LONGITUDE 181. Pour cela, il suffit d’ajouter sur votre tampon de moniteur de plongée la mention “www.longitude181.org”

Simple, et efficace, il fallait y penser . Nous remercions Renaud VIDAL , adhérent récent, de nous avoir soumis cette idée !

Voilà une inittiative à mettre en oeuvre que va permettre que l’adresse web soit diffusée et partagée sur les carnets de plongée qui sont signés par les moniteurs engagés sur la charte internationale du plongeur responsable!

Merci par avance,

L’équipe LONGITUDE 181

PS :  les tampons ci-dessus sont aussi un clin d’oeil à Babou Ocean , pour son excellente newsletter sur la plongée responsable à lire ici :

https://us17.campaign-archive.com/?e=5e3c3dfbff&u=c85cfb837ecb5f0338523a9e0&id=b465f2b404  

 avec  en plongement de cette newsletter  :

https://worldadventuredivers.com/fr/plonger-responsable/

Cet article Des tampons de moniteurs pour faire parler de LONGITUDE 181 et de la charte du plongeur responsable ! est apparu en premier sur Longitude 181.

Requins en crise : le WWF alerte sur l’état critique des requins de Méditerranée

Requins en crise : le WWF alerte sur l’état critique des requins de Méditerranée

Les conclusions du nouveau rapport du WWF, publié à l’occasion de la journée mondiale des requins (14 juillet), confirment les alertes lancées depuis 2014 par Longitude 181. Plus de la moitié des espèces de requins et de raies de la mer Méditerranée sont menacés. Près d’un tiers est pêché à un niveau critique d’extinction. Les requins sont décimés par la surpêche, la pêche illégale et la pollution plastique. Plus que jamais, rejoignez la campagne “pas de requins dans mon assiette” ! Soyeux contagieux, faites la connaître, allez convaincre poissonniers et restaurateurs de ne plus servir de requins !

Surpêche irresponsable et parfois illégale.

Le dernier rapport du WWF démontre, une fois de plus, comment une pêche non durable et parfois illégale a réduit les populations de requins et de raies dans la région.

« Les requins pourraient disparaître de la Méditerranée. Leur déclin rapide est l’indicateur le plus sérieux du mauvais état de santé de la mer et des pratiques de pêche irresponsables. Tous les pays méditerranéens sont responsables. Les requins font partie de notre mer et de notre culture depuis des milliers d’années. Nous devons agir rapidement pour assurer leur survie dans le futur », explique Giuseppe Di Carlo, directeur du WWF à l’Initiative Méditerranéenne Marine.

Requins ciblés ou capturés accidentellement

Certains requins sont directement ciblés et trouvent leur place sur le marché. Les autres sont des prises accessoires : ils sont capturés avec les espèces ciblées (thons, espadons,tec…). Ils sont alors rejetés à la mer où ils n’ont quasi aucune chance de survie. Dans certaines zones, les requins et les raies représentent plus du tiers des captures totales à la palangre ! D’énormes quantités de requins sont capturés par des filets dérivants illégaux. Les grands requins blancs (voir onglet “en savoir plus”, qui sont en Danger Critique d’Extinction, se retrouvent piégés dans ces filets. Même les pêcheries artisanales utilisant des filets maillants peuvent capturer un grand nombre de requins et de raies

Du requin dans votre assiette !

Le rapport du WWF confirme que vous devez êtres vigilants au restaurant et en poissonnerie : des analyses ADN ont montré que de nombreux consommateurs, pensant manger de l’espadon de Méditerranée, retrouvent de la viande de requin dans leur assiette !… Plus que jamais, faites attention. Rappelez-vous aussi que, sous le nom de “saumonette”, c’est du requin que l’on vous propose en poissonnerie ou au restaurant !

 

Rejoignez la campagne “pas de requins dans mon assiette” !

Soyeux contagieux, faites la connaître, allez convaincre poissonniers et restaurateurs de ne plus servir de requins !

 

Cet article Requins en crise : le WWF alerte sur l’état critique des requins de Méditerranée est apparu en premier sur Longitude 181.

Plongez Bio avec Steven Weinberg !

Plongez Bio avec Steven Weinberg !

Du 13 au 26 mars 2020, voici une opportunité de faire un peu de bio avec Steven Weinberg, soutien de LONGITUDE 181. Steven vous accompagnera en Indonésie, lors d’un nouveau séjour de plongée inédit proposé par AWATEHA, qui a reçu le trophée L181 du tour opérateur éco-responsable en 2018.

Découverte de la richesse des eaux de Manado et Lembeh

Depuis Manado et Lembeh, et à moins de 30 mn en bateau, vous pourrez découvrir sous la houlette de Steven Weinberg quelque 50 sites répartis sur les 5 îles de Bunaken. Vous plongerez au cœur du célèbre parc et le long de ses murs tapissés d’une faune et d’une flore abondantes. Et vous profiterez de sites en pente douce décorés de magnifiques éponges, d’immenses gorgones et d’une multitude de poissons tropicaux.

A Lembeh, en plongée “macro”, vous découvrirez une faune étonnante : nudibranches, poissons feuilles, poissons crapauds, crevettes, crabes chevelus, poulpes à anneaux bleus, hippocampes pygmées … !

Steven Weinberg, spécialiste en biologie marine

Spécialiste en biologie marine, plongeur et photographe sous-marin, écrivain et globe-trotteur, Steven transmet son précieux savoir tout en prodiguant ses conseils de photographe.

De la  plongée participative pour un voyage bio !

en savoir plus :    voyage Awateha, Mars 2020

Cet article Plongez Bio avec Steven Weinberg ! est apparu en premier sur Longitude 181.

Une « Immersion Totale » au collège de Plouha avec le NARCO Club de Saint-Quay-Portrieux

Une « Immersion Totale » au collège de Plouha avec le NARCO Club de Saint-Quay-Portrieux

Le NARCO Club, club ambassadeur ( 2 planètes au guide Longitude 181 ), situé en baie de Saint-Brieuc dans les Côtes d’Armor, est constitué de photographes aguerris à force de répertorier des photographies d’un maximum d’espèces observées. Après avoir édité un premier ouvrage, intitulé « Faune et flore sous-marine en baie de Saint-Brieuc », ils ont créé une exposition de photographies grand format. Autour de cette expo, un superbe projet de sensibilisation a été mené en mars dernier avec le collège Jean-Louis Hamon, situé à Plouha en Côtes d’Armor. Bravo ! A reproduire par tout club de plongée…

Invasion de photos dans le collège

Cela a commencé par une invasion de photographies grands formats d’espèces sous-marines de la baie de Saint-Brieuc sur le bâtiment des sciences du collège.

Puis, ce sont tous les murs des salles de sciences qui se sont parés de portraits d’animaux étonnants et colorés.

Surpris et plein de questions, certains collégiens se sont portés volontaires afin de devenir « guides d’exposition ».

Une trentaine d’élèves ont ainsi reçu une formation spécifique en biologie sous-marine sur les connaissances du monde sous-marin de notre baie.

Puis, chaque jour sur le temps du midi, les collégiens et les personnels du collège ont pu partir en Immersion Totale guidés par ces élèves.

Des activités au-delà de l’exposition avec le Narco Club

Ce projet, à l’initiative des enseignants du collège, est allé au-delà de l’exposition :

  • Baptêmes de plongée, étude de cartes marines, création de chimères, rencontres poétiques.
  • Soirée ouverte au public organisée le 31 mars afin de partager cette belle expérience avec le plus grand nombre.

Pour protéger la biodiversité, il nous faut d’abord la connaître  :

Lilou, élève de 4ème, et Swan, élève de 3ème, racontent leur expérience :

« J’ai voulu être guide parce que l’océan et la mer me fascinent. J’adore ce milieu mais je ne le connaissais pas beaucoup. J’ai donc appris des tas de choses sur la faune et la flore marines, mais aussi à être à l’aise à l’oral, à parler devant un public. J’aimerais passer un niveau de plongée mais j’ai un peu peur de descendre. J’aimerais aussi participer à des opérations de ramassage de déchets sur la plage et d’autres actions anti-pollution. J’ai hâte que le collège accueille une autre exposition. » Lilou

« En étant guide pour l’exposition Immersion Totale, j’ai appris des choses sur les fonds marins et la biodiversité de la baie de St Brieuc. J’ai aussi appris à partager mes connaissances. J’ai été volontaire car je voulais faire connaître les beautés de la baie. Ces espèces sont très diverses, belles, colorées et spéciales. Comme quoi on n’a pas besoin de faire le tour du monde ! » Swan

Swan a également choisi de présenter ce projet à l’oral de son Brevet.

De son côté, le Narco Club continue d’exposer ses photographies dans tous les lieux qui désirent les accueillir.

Rejoignez LONGITUDE 181, Porteur de la voix de L’Océan !

 

 

Cet article Une « Immersion Totale » au collège de Plouha avec le NARCO Club de Saint-Quay-Portrieux est apparu en premier sur Longitude 181.